Le jetlag – les mesures qui aident vraiment

Enfin arrivé sur le lieu de vos vacances ? Mais au lieu de ressentir un sentiment de bonheur, c'est l’épuisement qui vous envahit – c’est le jetlag.


Le jetlag se manifeste lorsque vous franchissez plusieurs fuseaux horaires. Le rythme naturel de veille-sommeil est dérangé ; l’attention et les capacités de prise de décision peuvent en être influencés. Une règle générale veut que l’on en souffre pendant autant de jours qu’on a traversé de fuseaux horaires. Un jetlag de six heures est ainsi compensé après un séjour de six jours. Après un vol de Zurich à Las Vegas (Etats-Unis) le rythme circadien serait à nouveau corrélé au bout de huit jours. Lors de voyages de courte durée, cela ne vaut dont pas vraiment la peine de tenter d’adapter son rythme aux horaires de la destination. Par contre, qui séjourne plus longtemps dans un nouveau lieu peut vouloir s’adapter. Ceci est facilité grâce à ces quelques astuces :

La lumière du jour : pour le réajustement de votre horloge interne

Il est conseillé de passer autant de temps que possible à l’air frais et à la lumière du jour. Ainsi, votre horloge interne se synchronise plus rapidement au nouveau rythme de votre environnement. Ceci est particulièrement efficace si vous combinez la lumière du jour et l’exercice physique. Tous deux aident à rester éveillé et concentré.

De petites siestes d’urgence 


Malgré le jetlag, il est possible de rester alerte et éveillé. De courtes périodes de sommeil peuvent aider. Une petite sieste d’une durée de 15 minutes a le même effet que deux tasses de café.

La préparation est l’alpha et l’oméga 


Pour éviter le jetlag à destination, il est utile, déjà dans l’avion, de s’adapter au rythme de votre lieu de villégiature. Mangez aux heures adaptées à votre pays de destination et l’heure du coucher ne doit pas intervenir avant le coucher du soleil. Lors de la première nuit, à l’arrivée, il est important de dormir suffisamment. Il faudrait aussi renoncer à des activités fatigantes dans les premiers jours suivant votre arrivée, pour permettre à votre corps de puiser dans ses ressources afin de s’adapter à son nouvel environnement.

Eveillé et fatigué grâce aux médicaments 


Normalement, il est déconseillé de prendre des somnifères durant les vols. Leur usage peut provoquer une fatigue extrême et une incapacité d’action lors d’événements non planifiés ou en cas d’urgence. Il est en revanche probable que la mélatonine, également appelée hormone du sommeil, puisse être utile dans le traitement du jetlag. En effet, en concentration élevée elle rend fatigué et en concentration légère, elle éveille. Cette méthode est néanmoins sujette à controverses. Si vous souhaitez la tenter, la substance doit être prise à l’heure du coucher sur le lieu de vos vacances. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Partager

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.