Zones à basses émissions en Belgique

Les « Low Emission Zone » (LEZ) ont pour objectif d’améliorer la qualité de l’air en interdisant l’accès aux véhicules les plus polluants.


Zone à basses émissions à Bruxelles

Depuis le 1er janvier 2018, les véhicules à fortes émissions sont interdits à Bruxelles. Jusqu'à octobre 2018, une phase transitoire était en vigueur, durant laquelle aucune amende n'a été distribuée.

La zone environnementale concerne toute la région bruxelloise, soit les 19 communes, et s'applique tous les jours, 24h/24 (le Ring n'est pas concerné et certains parkings de transit restent accessibles).

Il est nécessaire d'enregistrer son véhicule en ligne, même s'il répond aux exigences. 

Quels sont les véhicules concernés par la LEZ de Bruxelles ?

La nouvelle réglementation s’applique aux voitures, camionnettes (<3.5 tonnes), minibus et bus/autocars Diesel de la norme Euro 0, 1 ou 2 et aux véhicules à essence de la norme Euro 0 et 1.

Les conducteurs étrangers doivent s'enregistrer

Le contrôle s'effectue à l’aide de caméras qui scannent les plaques d’immatriculation des véhicules. Ceux qui répondent aux critères d’accès n'ont pas besoin d'un macaron, mais devront obligatoirement s’enregistrer en ligne, ceci est également valable pour les véhicules immatriculés à l’étranger.

Les véhicules qui ne répondent pas aux critères d’accès peuvent entrer dans la LEZ en achetant un pass journalier (Euro 35.- par jour). Ce pass donne accès à un maximum de 8 jours par an à la région concernée.

Zone à basses émissions à Anvers

Tout le centre-ville et une partie de la Rive gauche sont concernés. Seuls les véhicules répondant aux exigences sont autorisés à y circuler.

Les véhicules immatriculés à l’étranger doivent s’enregistrer en ligne, même s’ils répondent à la norme. L’enregistrement peut se faire au préalable ou au plus tard 24 heures après avoir traversé la zone. Les véhicules qui ne répondent pas à la norme peuvent se munir d’un ticket journalier pour un montant de Euro 35.- par jour jusqu’à un maximum de 8 fois par an.

Zones environnementales à Gand et Malines

D’autres villes en Belgique devraient suivre l’exemple d’Anvers et Bruxelles dans les prochaines années. Il est prévu d’instaurer une zone à basses émissions d’ici 2020 ou plus tard à Gand et Malines.

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.