Carte de membre
TCS Mastercard
Facture


Bien chauffer son camping-car ou sa caravane

Quel est le meilleur type de chauffage pour un camping-car? Conseils pratiques concernant les systèmes de chauffage et l’isolation adéquate
Les campeurs écrivent aux campeurs!
Les campeurs écrivent aux campeurs!

Les campeurs écrivent aux campeurs! 

Auteur: Michael Sterk, membre du TCS Camping et campeur passionné. Propriétaire d’un camping-car et d’une caravane et chef d’exploitation dans le commerce du camping. 

Quels sont les systèmes de chauffage disponibles ?

Il existe plusieurs systèmes de chauffage pour les camping-cars et les caravanes. Des systèmes appropriés permettent de satisfaire chaque besoin:

1. Chauffage à air

Avec un chauffage à air, l’air au sein du véhicule est chauffé directement à l’aide d’un brûleur ou d’un élément chauffant. De tels chauffages sont largement répandus dans l’univers du camping et peuvent être alimentés par différentes sources d’énergie – au gaz, au diesel et/ou à l’électricité.

Avantages:
+ chauffage rapide
+ relativement bon marché
+ installation aisée

Inconvénients:
- forte circulation d’air/beaucoup de poussière dans l’air
- les surfaces du mobilier et les parois ne se réchauffent qu’après une longue période de fonctionnement

2. Chauffage à eau

Pour un chauffage à eau, la chaleur nécessaire est transportée par le biais d’un circuit d’eau. L’eau est d’abord chauffée, puis la chaleur est transmise à l’air ambiant via un radiateur (échangeur thermique). Le principe est comparable à celui du chauffage central à la maison – fonctionnant au gaz et/ou à l’électricité.

Avantages:
+ répartition très homogène de la chaleur
+ possibilité de chauffage au sol
+ convient aux personnes allergiques, car peu de circulation d’air

Inconvénients:
- installation complexe
- poids élevé

3. Chauffage d’appoint électrique

Il existe, en option, des chauffages d’appoint électriques pour les chauffages à air et à eau. Ceux-ci conviennent idéalement pendant l’intersaison et à condition d’avoir accès au réseau terrestre 230 V. Moyennant un forfait électricité au camping, l’option s’avère particulièrement avantageuse.

Avantages:
+ chauffage rapide
+ pratique pour une utilisation ponctuelle durant l’intersaison
+ optimal comme option auxiliaire pour économiser du gaz

Inconvénients:
- ne fonctionne qu’avec une alimentation de 230 V

4. Chauffage électrique

Les plus courants sont les ventilateurs de chauffage, dans lesquels des tiges électriques chauffent l’air et où l’air ainsi chauffé est diffusé dans la pièce via une roue de ventilateur. Cependant, les chauffages à infrarouge conviennent également. Ceux-ci émettent des ondes infrarouges et réchauffent les surfaces qu’elles rencontrent, générant ainsi une chaleur agréable. Les chauffages électriques consomment toutefois énormément d’électricité et ne fonctionnent qu’avec une alimentation de 230 V. Par conséquent, ils ne peuvent être utilisés que dans les campings et en présence d’un raccordement au réseau terrestre. Les chauffages électriques existent également en version 12 V. Notamment les films chauffants électriques que l’on peut directement installer dans les sièges, les lits ou sous les revêtements de sol. Ils y diffusent de la chaleur de façon ciblée et garantissent un climat agréable. En revanche, ils ne sont guère adaptés au chauffage d’un véhicule dans son intégralité. 

Les avantages et les inconvénients correspondent à ceux du chauffage d’appoint électrique. 

Principes de base des chauffages

Chauffage à air fonctionnant au gaz

Le principe de base du chauffage à air fonctionnant au gaz le plus répandu est toujours similaire. Le chauffage est approvisionné en gaz à partir de bouteilles de gaz. Une étincelle électrique enflamme le mélange gaz/air dans la chambre de combustion. L’air comburant nécessaire est collecté à l’extérieur. Tous les chauffages fonctionnent selon le principe de la circulation. À cet égard, l’air est aspiré de la pièce, réchauffé par un échangeur thermique et ensuite rediffusé dans l’environnement. Cette circulation est généralement soutenue par un ventilateur. Dès que la température ambiante souhaitée est atteinte, une sonde thermostatique régule l’arrivée de gaz dans le brûleur et la réduit ou éteint complètement le brûleur. Si la température passe en dessous du niveau réglé, le chauffage redémarre. Les gaz de combustion sont évacués à l’extérieur via un tuyau d’échappement et une cheminée.

Chauffage à air fonctionnant au diesel

En guise d’alternative, il existe le chauffage à air fonctionnant au diesel, qui n’est utilisé que pour les véhicules de camping et non pour les caravanes Le principe de base est comparable à celui du chauffage au gaz. L’avantage réside dans le fait qu’il est plus facile de se procurer du diesel que des bouteilles de gaz et que les réservoirs de diesel des véhicules présentent généralement un volume de 75 l ou plus, de quoi faire fonctionner le chauffage pendant de très nombreuses journées. Inconvénients: la consommation de courant plus élevée et, en fonction du modèle, les émissions de bruit supérieures. Par rapport à autrefois, les chauffages au diesel actuels sont quasiment inodores, grâce au recours à des catalyseurs dans le système d’échappement.

Chauffage à eau fonctionnant au gaz

Le principe de base d’un chauffage à eau fonctionnant au gaz est pratiquement identique à celui d’un chauffage central dans un immeuble résidentiel. Un brûleur à gaz chauffe le liquide de chauffage. Le liquide de chauffage chaud est ensuite pompé à travers des tuyaux et des convecteurs à l’aide d’une petite pompe, avant d’être finalement réacheminé (refroidi) dans le réchauffeur. L’air ambiant se réchauffe au niveau des convecteurs chauds. L’air réchauffé s’élève lentement et réchauffe la pièce. 

Les chauffages à eau sont privilégiés par les campeurs qui s’adonnent régulièrement au camping hivernal avec leurs véhicules. Ces chauffages présentent un certain nombre d’avantages par rapport aux chauffages à air, notamment leur chaleur homogène et agréable.

Autonomie

L’autonomie est une question clé qui se pose toujours en matière de chauffage: pendant combien de temps puis-je chauffer mon véhicule durant l’intersaison, voire en hiver? De nos jours, la plupart des camping-cars et des caravanes sont dotés d’un chauffage au gaz et d’un compartiment à gaz pouvant accueillir deux bonbonnes de gaz de 11 kg. 

Sur Internet, on trouve des outils de calcul permettant d’analyser méticuleusement la consommation quotidienne de gaz. Mais même si l’on dispose de tous les facteurs pertinents, il n’y a pas de panacée. Les chauffages au gaz les plus courants sur le marché consomment entre 150 et 500 g/h. Ceux-ci n’étant pas en service en permanence et, d’après l'expérience de nombreux campeurs, on peut estimer que deux bouteilles de gaz de 11 kg permettent de chauffer environ une semaine en hiver, lorsque la température extérieure est inférieure à zéro.

Au printemps et en automne, quand la température extérieure est nettement supérieure à zéro, les réserves de gaz peuvent suffire pour trois à quatre semaines. Mais, comme mentionné précédemment, cela demeure variable: fait-il froid ou très froid, dans quelle mesure mon véhicule est-il isolé? Quelle est la température nécessaire à mon bien-être? Combien d’occupants le véhicule compte-t-il? Quels autres appareils à gaz sont utilisés?

Pour les chauffages au diesel dans les vans, les fourgons ou les camping-cars, un réservoir de diesel plein peut aisément suffire à chauffer pendant plusieurs semaines. Mais il ne faut pas non plus oublier le courant nécessaire pour la pompe diesel et la ventilation, si bien que l’on dépend toujours d’une alimentation électrique de 230 V pour les séjours de plus de deux à trois jours. Par ailleurs, les panneaux solaires ne fournissent généralement pas l’énergie nécessaire au chauffage, en particulier pendant les mois hivernaux.

Quels sont les fournisseurs?

Découvrez ici les systèmes disponibles sur le marché ainsi que les chauffages les mieux adaptés aux caravanes, aux camping-cars, aux fourgons, etc.: 

>> Fournisseurs de systèmes de chauffage pour camping-cars

Wintercampnig - Welches Heizsystem ist das Richtige?
 

Conseils pratiques de l’expert:

Isoler correctement

Moyennant quelques mesures, nous pouvons économiser beaucoup d’énergie et de frais de chauffage. Avant de mettre notre système de chauffage en service, il s’agit ainsi d’utiliser du matériel isolant adéquat. 

Pour un camping-car, les options sont les suivantes:

  • Natte thermique à l’extérieur pour les vitres avant et latérales
  • Protection d’hiver sur les grilles extérieures du réfrigérateur
  • Natte thermique à l’intérieur pour le plancher de la cabine de conduite
  • Natte thermique pour les portes arrière/coulissantes des vans et des fourgons

Conviennent pour une caravane:

  • Bâche de protection thermique pour la calandre/le compartiment à gaz
  • Nattes thermiques pour les fenêtres de la caravane

Aérer correctement

L’air frais et sec se réchauffe mieux et plus rapidement que l’air vicié et humide. Il s’agit donc d’aérer entre deux et quatre fois par jour, notamment après avoir cuisiné ou fait chauffer de l’eau pour le café, le thé ou les pâtes. Aérer ponctuellement pendant environ cinq minutes, en ouvrant grand les portes et les fenêtres. Cette opération permet de renouveler entièrement l’air dans la pièce. De quoi éviter l’accumulation d’une trop grande quantité d’humidité et d’effectuer également des économies, étant donné que l’air sec se réchauffe bien plus facilement et rapidement que l’air humide vicié – pour un climat agréable rétabli en un tournemain. Par ailleurs, l’aération régulière prévient la formation de moisissures.

Chauffer correctement

Si cela est possible, on peut préchauffer l’habitacle du camping-car avant de prendre la route. Lors du chauffage initial, laisser de préférence les portes des armoires et les tiroirs entrouverts afin que l’air chaud puisse s’y répandre rapidement. Ne pas faire fonctionner en permanence les systèmes de chauffage à air à commande manuelle à intensité maximale, mais plutôt enclencher le ventilateur au niveau maximal pour que la chaleur se diffuse dans tous les recoins de l’habitacle. 

En hiver, ne jamais éteindre complètement le chauffage en quittant temporairement le véhicule. Régler un niveau de chauffage plus bas lorsque l’on quitte le véhicule afin que la température souhaitée soit rétablie en un rien de temps au retour. Si l’on souhaite à tout prix éteindre le chauffage en cas de températures négatives, il faut alors impérativement vidanger l’eau entièrement afin d’éviter les dégâts dus au gel.

Wintercamping - Richtig isolieren
 

Aspect environnemental

La façon la plus écologique de chauffer une caravane ou un camping-car est d’utiliser du gaz. Le gaz présente une densité énergétique très élevée et sa combustion génère des quantités infimes de gaz d’échappement. Doté d’une densité énergétique un peu plus faible, le diesel a ainsi gagné en importance comme source d’énergie ces dernières années, car il est plus facile de s’en procurer dans les régions reculées et qu’il est possible d’en constituer de grandes réserves moyennant les réservoirs des véhicules. Chauffer durablement à l’électricité 230 V s’avère très onéreux et exige le stationnement dans un camping ou sur un emplacement, raison pour laquelle ce type de chauffage ne peut être recommandé que comme option supplémentaire.

Conclusion

Au vu de tous ces conseils, rien ne s’oppose à un camping sans souci pendant les saisons plus fraîches. En guise de «roue de secours», il est conseillé de se munir également d’un simple ventilateur de chauffage électrique qui permettra de chauffer le véhicule avec du 230 V si tous les autres systèmes devaient déclarer forfait.

Avez-vous trouvé cette page utile?
Oui
Non
 
Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

En savoir plus

Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Jubilés
40 ans Carte Entreprise
50 ans test de pneu
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.