Carte de membre
TCS Mastercard
Facture


PiNCAMP Camping route : Istrie

L’été, le soleil et la mer – la presqu’île d’Istrie comble absolument tous les désirs des campeurs et compte, à juste titre, parmi les destinations de camping les plus prisées

PiNCAMP recommande...

PiNCAMP est le guide du camping numérique proposé par le TCS en collaboration avec l’ADAC. La plateforme permet de comparer plus de 10000 campings situés dans 9000 localités, d’y préréserver un emplacement et même parfois de le réserver en ligne. En plus des 36 000 évaluations laissées par des utilisateurs, les résultats des inspections menées chaque année par les experts de l’ADAC dans quelque 5500 campings fournissent des informations objectives, fiables et compréhensibles.

>> Découvrir PiNCAMP maintenant

Découvrir la presqu’île d’Istrie

L’été, le soleil et la mer – la presqu’île d’Istrie comble absolument tous les désirs des campeurs: une mer bleu turquoise, des vieilles villes pittoresques, des forêts de pins verdoyantes, des sites archéologiques antiques, des paysages montagneux arides et, cerise sur le gâteau, un archipel idyllique avec une côte somptueuse et des plages féeriques. Rien d’étonnant, dès lors, qu’elle figure en tête de liste des destinations préférées des campeurs.

>> Informations au sujet de l’Istrie

L’itinéraire de camping PiNCAMP en Istrie

  • Période idéale pour visiter l’Istrie: d’avril à fin septembre. En haute saison (juillet/août), le site peut être fortement fréquenté – il est recommandé de réserver les campings précocement pour cette période.
  • Durée du voyage: individuelle, selon la durée du séjour dans chaque lieu. Il est conseillé de prévoir au moins trois semaines, afin de faire une halte de temps à autre et entreprendre des excursions d’une journée.
  • Itinéraire du circuit en Istrie: environ 600 km
  • Itinéraire praticable en: camping-car, van ou voiture et tente. (L’itinéraire a été parcouru en camping-car. Si vous voyagez en caravane, vous pouvez vérifier l’itinéraire choisi sur maps.adac.de).

Campings en Istrie/Croatie

Sur PiNCAMP, vous trouverez plus de 50 campings en Istrie.

>> Campings en Istrie

Trajet jusqu’au point de départ du circuit de camping: Umag

Trajet jusqu’au point de départ du circuit de camping en Istrie: Umag 

>> Planificateur d’itinéraire

Umag

Ce fantastique circuit débute à Umag, à l’extrême nord-ouest de la Croatie. Jadis, la noblesse romaine avait déjà reconnu le potentiel de cette ville portuaire méditerranéenne et en avait fait une résidence d’été prisée. Aujourd’hui, les demeures vénitiennes du centre historique constituent les témoins de ces temps passés, nichées entre des ruelles étroites serpentant d’une place cachée à l’autre. Dans les petits cafés et les tavernes rustiques, on déguste des plats de poisson et de viande ou encore les célèbres truffes d’Istrie.

Pula

L’itinéraire se poursuit à travers le nord de la Croatie jusqu’à Pula, à environ 70 km. Pula est réputée pour ses trésors historiques et ses magnifiques plages.

En route vers Pula, la plus grande et la plus ancienne cité de la péninsule, on trouve de nombreuses criques et plages de galets cachées à explorer. Le centre-ville offre d’innombrables découvertes intéressantes. Les Romains, les Ostrogoths, les Vénitiens et les Alliés ont régné sur Pula et ont marqué la ville de leur empreinte. L’arène de Pula, le sixième plus grand amphithéâtre du monde, figure en tête de liste des attractions. Là où se déroulaient jadis des combats de gladiateurs, on organise aujourd’hui des manifestations culturelles tout sauf sanglantes.

L’Arc de Sergius relie désormais la vieille ville à l’artère commerciale très animée. Avec son imposante façade à colonnes, le temple d’Auguste – sur la place du Forum – rappelle lui aussi la «Ville éternelle». Depuis 1961, la forteresse vénitienne restaurée abrite le Musée de la navigation, l’un des plus anciens du genre. Assez de culture pour la journée? En guise d’alternative, vous pouvez faire un brin de shopping dans les innombrables boutiques ou aller souper sur une terrasse ou une petite place pittoresque dans la vieille ville.

Pour passer la nuit, nous recommandons le Brioni Sunny Camping, situé à 7 km au nord-ouest. Grâce à son accès direct à la plage de 1,5 km de long, à son terrain de beach-volley, à sa location de bateaux, à son centre de plongée et à son programme d’animation, le camping offre également un florilège d’activités pendant la journée. Laissez-vous tenter par des plats croates authentiques et des boissons fraîches. Si vous voyagez avec votre compagnon à quatre pattes, vous apprécierez tout particulièrement la plage pour chiens du camping. Avec une vue imprenable sur l’archipel protégé de Brioni en prime.

Opatija

Opatija
Opatija - Source d'immage: lukaszimilena/adobe.stock.com

Le lendemain matin, la route nous mène à une centaine de kilomètres d’Opatija. La «vieille dame» a une tradition touristique qui remonte à plus de 160 ans. Quand Opatija est devenue une station de cure d’hiver dans le vent au XIXe siècle, de somptueuses villas et autres résidences y ont poussé comme des champignons et ont valu à la ville le surnom de «Nice de Croatie».
Divisé en deux parties, le parc de la ville vaut tout particulièrement le détour, puisqu’il a été élu «plus beau parc de Croatie» à plusieurs reprises. Outre la Villa Angiolina, édifiée en 1840, on y trouve une ancienne abbaye bénédictine, y compris l’église Saint-Jacques et un jardin botanique abritant plus de 150 espèces de plantes exotiques. À proximité immédiate, la promenade du bord de mer «Lungomare», longue de 12 km, compte d’innombrables galeries et expositions d’art.
Entourée par le massif montagneux d’Učka et donc protégée des vents marins, la localité bénéficie d’un climat particulièrement doux tout au long de l’année. Par ailleurs, le parc naturel éponyme offre de fantastiques possibilités de promenades relaxantes, de longues randonnées et d’escalades pour les intrépides. Le point de départ idéal pour tous les sportifs actifs est le Camp Opatija, trônant en pleine nature dans un endroit paisible, à 65 marches au-dessus de la mer.

Île de Krk

Via Rijeka, que nous nous réservons pour la fin du voyage, l’itinéraire du nord de la Croatie nous conduit à l’île de Krk, d’une superficie d’environ 400 km2, située dans la baie de Kvarner. Pendant les mois d’été, quand le mercure avoisine presque constamment les 30° C, l’île est surtout prisée des baigneurs. Avec ses 220 km de côtes et sa centaine de criques, de plages de galets et de sable, l’île recèle également l’un ou l’autre coin caché durant la haute saison. À quoi s’ajoutent des petits ports pittoresques et des villages rustiques, de même qu’une nature insulaire variée qui invite à la découverte.

L’Aminess Atea Camping Resort, situé dans le nord-ouest de l’île, offre diverses possibilités à cet égard. Mettez-vous en selle courageusement et explorez les environs sur les nombreux sentiers cyclables, voire sur le dos d’un des chevaux du centre d’équitation à proximité. Une plage privée en pente douce, une zone séparée pour les chiens et un bar de plage vous garantissent une baignade sereine directement sur place. Dans l’intervalle, l’abeille mascotte Campi divertira la progéniture au Kids Club. Des cours de yoga matinaux, de nombreuses activités de sports nautiques et l’espace bien-être du camping viennent compléter l’offre.

Klenovica

À un moment donné, il faut toutefois larguer les amarres. En effet, il reste encore une série de temps forts à vivre sur l’itinéraire traversant le nord de la Croatie. De retour sur la terre ferme, vous atteignez le village de pêcheurs de Klenovica. Ici, les horloges tournent encore plus lentement. Nous levons donc le pied également et laissons agir sur nous la fascination de ce village portuaire.

Sa particularité, on ne la découvre toutefois qu’en jetant un regard vers le large. En effet, des «vrulje», à savoir des sources d’eau douce, y jaillissent directement dans la mer et garantissent ainsi une abondance de poissons. Ce monde sous-marin bariolé, on peut le découvrir en faisant de la plongée ou du snorkeling, voire en le savourant comme plat gastronomique dans l’un des restaurants du port, avec vue sur les îles de l’Adriatique.

Non loin du centre-ville, notre campement pour la nuit nous attend directement au bord de la mer – un panorama époustouflant en prime. L’idéal est de terminer la soirée aussi sereinement qu’elle a commencé, en dégustant des spécialités de poisson frais ou des pizzas croustillantes sortant du four.

Parc national des lacs de Plitvice

Parc national des lacs de Plitvice
Parc national des lacs de Plitvice - Source d'image: digitaqlpress/adobe.stock.com

À 125 km plus à l’est, dans les terres, le paradis naturel des lacs de Plitvice, avec ses cascades turquoise scintillantes, ne saurait bien entendu pas faire défaut à notre épopée à travers le nord de la Croatie. Dans les années 1960, la région a acquis une notoriété internationale comme lieu de tournage des films Winnetou. En 1979, le site a ainsi été l’un des premiers monuments naturels à être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Tandis que les visiteurs sont accueillis à l’entrée supérieure du parc national par la chute d’eau Veliki Slap, haute de 87 m, nous partons à l’aventure à l’entrée sud, en effectuant un bref trajet en bateau-navette sur le lac aux eaux cristallines.

C’est également ici que se trouve l’Autocamp Korana, votre hébergement lors de votre séjour dans le parc naturel le plus apprécié de Croatie. 

Après de longues randonnées à travers le paysage vallonné, la rivière Korana, à proximité immédiate, invite à la baignade. Le soir, vous pouvez savourer un repas exquis au restaurant. 

Et si vous n’avez pas envie de sortir la vaisselle le lendemain matin, un copieux buffet du déjeuner est proposé.

Karlovac

Après avoir fait le plein d’énergie le matin, nous mettons le cap sur Karlovac, à environ 80 km au nord. La «ville aux quatre rivières», dans le centre de la Croatie, est surtout appréciée comme point de départ pour des vacances actives en raison des rivières et des lacs cristallins ainsi que des paysages montagneux et karstiques exceptionnels des alentours. Toutefois, la vieille ville Renaissance et le monastère franciscain baroque valent également le détour. Depuis la tour de guet du château médiéval de Dubovac, vous pouvez vous faire une première idée de la beauté de cette région.

Le Kamp Slapić, 100 emplacements, il est plutôt compact. Les tentes en bois aménagées directement sur la berge de la rivière, avec leur propre terrasse et un ponton pour canoës, constituent un véritable atout. Ici, les Peaux-Rouges en culottes courtes peuvent fumer le calumet de la paix en toute tranquillité, tandis que les jeunes amoureux apprécieront également l’isolement des hébergements locatifs.

Rijeka

Rijeka - Kroatien
Rijeka - Source d'image: dudlajzov/stock.adobe.com

Comme promis, pour terminer ce merveilleux circuit en Croatie, nous rejoignons une dernière fois la côte Adriatique. Avec ses près de 150 000 habitants, Rijeka constitue une véritable métropole. Elle assume un rôle essentiel dans l’économie du pays, non seulement en tant que «porte des îles croates» en termes de tourisme, mais également en sa qualité de port de commerce international. Le programme culturel de la cité n’est pas non plus en reste.

Le château fort de Trsat, édifié au XIIIe siècle, accueille des concerts et des représentations théâtrales durant les mois d’été. Bien entendu, ces derniers sont également à l’affiche du Théâtre national croate. L’ancien Palais du gouverneur abrite à la fois le musée maritime et le musée historique de la ville. Avec son architecture circulaire, la cathédrale baroque Saint-Guy est unique en son genre dans tout le pays.

À 22 km au sud-est, le Kamp Oštro constitue le dernier campement de nuit sur la route sillonnant le nord de la Croatie. Nous y stationnons le camping-car à quelques pas d’une plage familiale en pente douce avec location de bateaux – l’endroit idéal pour se prélasser encore quelques jours et explorer les îles environnantes. En guise d’alternative, le parc national de Risnjak, à proximité, invite également à des randonnées panoramiques en montagne.

Retour à la maison

D’ici, le chemin mène à nouveau à la maison – ou vers la prochaine destination pour ceux qui en redemandent.

Qu’en avez-vous pensé?

Avez-vous déjà séjourné dans l’un de ces campings? 

Partagez votre expérience avec nous et les autres campeurs en évaluant ce camping sur pincamp.ch.

>> Évaluer le camping sur pincamp.ch

Avez-vous trouvé cet article utile?
Oui
Non
100%
des utilisateurs ont trouvé cet article utile
13 évaluations
 

En savoir plus

Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 ans Protection juridique
60 ans Livret ETI
Sociétariat famille
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.