Crash-test avec du gibier

Quelles sont les incidences d’une collision avec un animal pour le véhicule et le conducteur ? Comment se comporter ?


Lors de ce crash-test, il s’est avéré qu’une manœuvre d’évitement peut avoir des conséquences nettement plus graves qu’une collision directe avec l’animal. Dans les zones de passage de gibier, la meilleure protection reste une adaptation de la vitesse pour éviter ainsi la catastrophe. 

Un animal sur la route : que faire ?

Les moments critiques se situent le soir au crépuscule ou le matin à l’aube, ainsi que la nuit. En hiver, les animaux viennent volontiers lécher les restes de sel sur la chaussée.

Lorsqu’un animal surgit

  • Enclencher les feux de croisement, une forte lumière irrite l’animal
  • Réduire sa vitesse et, si possible, faire fuir l’animal en klaxonnant
  • Si un animal traverse la chaussée, il y a une forte probabilité que d’autres congénères suivent

Au moment de la collision

  • Freiner au maximum
  • Bien tenir le volant
  • Maintenir sa trajectoire
  • Eviter les manoeuvres d’évitement brusques et risquées

Après un accident

  • Enclencher les feux de détresse
  • Sécuriser le lieu de l’accident avec un triangle de panne
  • Avertir la police. De tels accidents doivent être annoncés. La police fait appel à des spécialistes
  • Ne pas s’approcher de l’animal
  • Attendre la police, le garde-chasse, le chasseur ou le vétérinaire

La protection des occupants est primordiale

Gibier

De manière générale, on peut dire qu’il faut être particulièrement prudent dans les zones où se trouvent des panneaux de danger de passage de gibier, car la plupart des accidents avec du gibier ont lieu sur ces tronçons à l’aube ou au crépuscule entre 05h00 et 08h00 du matin et entre 17h00 et 22h00 le soir.

En hiver, les chevreuils et les cerfs aiment bien lécher les restes de sel au bord de la route. Après le long hiver, ces animaux sont en quête d’endroits où ils trouvent de la nourriture fraîche et à l’automne, ils cherchent de nouvelles pâtures. La période de rut commence en avril. Attention : un chevreuil ou un cerf est généralement suivi d’un second ou d’un troisième.

Partager

Offres du TCS

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring