Que faire en cas de crevaison ?

Les crevaisons constituent le second motif d’intervention le plus fréquent des patrouilleurs TCS. Il faut donc être armé pour y faire face.

Que faire en cas de crevaison ?

kit anti-crevaison

90% des voitures neuves sont équipées d’un simple kit anti-crevaison. Le gaz contenu dans un spray regonfle le pneu et bouche le trou de l’intérieur. Ce dispositif ne convient toutefois qu’en cas de fissure très fine, ou si le pneu a été perforé par un clou.

Nos patrouilleurs constatent souvent que des clients ayant utilisé un spray ont finalement tout de même besoin d’aide. Un test TCS a démontré que 2 sprays sur 5 ne permettaient pas de regonfler le pneu suffisamment pour rouler en toute sécurité jusqu’au garage le plus proche.

Les pneus autoporteurs

Les pneus autoporteurs (runflat) permettent de poursuivre sa route à une vitesse de 80 km/h après une crevaison. Grâce à leurs flancs renforcés, ils restent bien solidaires de la jante, même en cas de chute de pression. Un pneu autoporteur coûte environ CHF 20.- de plus qu’un produit normal, mais seules les jantes de 17 et 18 pouces sont aujourd’hui compatibles avec cette solution.

La roue de secours

Aujourd’hui, tant pour des raisons de coûts que de poids et d’encombrement, la roue de secours et même la roue dite « galette » ne font souvent plus partie des équipements standard. Sur les 15 voitures les plus vendues en 2014, une seule disposait de série d’une roue de secours. De nombreuses marques proposent la roue de secours en option, mais il est généralement aussi possible d’effectuer cet achat ultérieurement.

Une roue galette, moins encombrante, coûte entre CHF 70.- et CHF 130.-. Elle convient juste pour se rendre jusqu’au garage le plus proche. Une roue de secours de dimension normale peut être conservée plus longtemps et coûte jusqu’à CHF 340.-. Vérifiez, avant l’achat, qu’elle trouve bien sa place dans le logement normalement prévu à cet effet.

Ne changez pas votre roue sur le bord de l'autoroute

En cas de crevaison sur autoroute, il est trop dangereux de changer de roue soi-même. Appelez plutôt un dépanneur. Si vous constatez la crevaison sur route ou à votre domicile, vous pourrez en revanche effectuer l’échange vous-même.

La roue galette a besoin d’une pression de gonflage supérieure à celle d’un pneu normal, alors que la pression d’une roue de rechange de dimension standard doit évidemment être identique à celle des autres pneus. Nous recommandons de vérifier en principe la pression de tous les pneus après 5 pleins de carburant. Une pression adéquate constitue le meilleur moyen de prévention, car un pneu insuffisamment gonflé risque de chauffer et de se détruire. 

Conseils TCS

  • Des pneus bien gonflés sont moins sujets aux crevaisons
  • Une roue de secours ou même «galette» est un investissement utile
  • Pas d’immobilisation avec les pneus runflat
  • Les kits anti-crevaison ne sont utiles qu’en cas de petit dégât
  • Ne jamais changer de roue au bord de l’autoroute
Pour vous aider à mieux comprendre

F.A.Q. Pneus

Pour vous aider à mieux comprendre

Se tromper de carburant : que faire ?

Mauvais carburant

Se tromper de carburant : que faire ?

Pour des conseils fiables et compétents

Contrôles techniques

Pour des conseils fiables et compétents