Plutôt «automobiliste» ou «piéton» ?

La Suisse est multimobile – chacun se déplace quotidiennement avec des moyens différents.


La Suisse est multimobile – chacun se déplace quotidiennement avec des moyens différents. Nous sommes tantôt piétons, tantôt cyclistes, tantôt automobilistes. C’est ce qui ressort d’une étude commandée par le TCS et réalisée par la MRC. On ne peut donc pas parler de «l’automobiliste» ou du «piéton» au sens strict. Chacun peut être l’un et l’autre, selon l'occasion. Pendant le temps libre, on préfère le vélo et la marche, alors que le trajet domicile/travail sera majoritairement effectué dans les transports publics et en voiture.

Êtes-vous plutôt «automobiliste» ou «piéton»?

Au TCS, nous sommes aussi flexibles que vous sur ce point. Même lorsque vous êtes piéton ou cycliste, nous vous protégeons en cas d’ennuis. Si par exemple vous êtes impliqué en tant que piéton, cycliste ou utilisateur des transports en commun dans des litiges après un accident de la circulation, nous prenons en charge vos frais de justice et nous vous assistons avec nos plus de 80 juristes et avocats.

Partager
durckenE-MailFacebookGoogle +Twitter

Autres résultats de l'étude

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.