Campagne « Turbosieste »

Conduire en état de somnolence est dangereux. Une turbosieste de max. 15 minutes permet de reprendre le volant dans de bonnes conditions.

« Il n’y a qu’un seul moyen de se débarrasser véritablement de la fatigue : la turbosieste », assure Nathalie Wirtner Julmi, directrice de campagne auprès du bureau de prévention des accidents (bpa). C’est aussi le nom choisi pour la campagne parrainée par le TCS, qui s’est étendue sur plusieurs années. Elle se déclinait en une série de films publicitaires humoristiques diffusés sur les écrans, en affiches et au travers de Facebook.

Près d'un accident sur cinq est lié à la fatigue au volant

La « Turbosieste », c'est simplement une petite sieste de 15 minutes qui vous remettra d'aplomb. Quand en profiter? Dès que les premiers signes de fatigue se font sentir. Le lieu? Dans votre voiture, sur le parking d'un restoroute, sur une aire de repos ou encore sur un banc en bordure de route... à vous de choisir.

Une campagne à grand potentiel

Un coup d’œil à la statistique des accidents prouve que la campagne financée par le Conseil de la sécurité routière, et soutenue par le TCS, a frappé juste : officiellement, environ 4% des accidents de la route sont dus à la fatigue, d’après Magali Dubois, porte-parole du bpa. Mais ce facteur provoque probablement jusqu’à 10 à 20% des accidents. Il est donc important de tout mettre en œuvre pour contrecarrer la tendance.

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring