Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

Rentrée scolaire: attention aux enfants

Entre 1992 et 2020, 18'156 accidents ont eu lieu sur le chemin de l’école. Malgré une baisse continue, 451 accidents ont été recensés en 2020. Lors de la rentrée des classes, le TCS sensibilise tous les usagers de la route et mène des actions de prévention en distribuant notamment 100'000 baudriers et 80'000 vestes réfléchissantes à tous les écoliers suisses âgés de 4 à 7 ans.

09 août 2021

 Des milliers d’enfants reprennent aujourd’hui le chemin de l’école. Depuis 1992, 18'156 accidents y ont eu lieu, dont 15'940 avec des dommages corporels, selon les analyses TCS des statistiques issues de la base de données des accidents de l’Office fédéral des routes. En 1992, 783 accidents sur le chemin de l’école avaient été recensés, contre 451 en 2020, soit une diminution de 42%. A noter également que 379 des 451 accidents de 2020, soit plus d’un accident par jour, ont par ailleurs entrainé des dommages corporels.

S’arrêter complètement aux passages piétons

Pour éviter ces accidents, le TCS, qui s’engage depuis 1908 en faveur de l’éducation routière, diffuse une campagne de prévention sur les réseaux sociaux et dispose des banderoles partout en Suisse pour rendre tous les usagers de la route attentifs à la présence d’enfants, après plusieurs semaines de vacances scolaires. Un des messages principaux est de rappeler aux usagers motorisés et aux cyclistes qu’il est important non seulement de ralentir en arrivant devant un passage pour piétons, mais surtout de s'arrêter complètement si des enfants ont l’intention de traverser. En effet, il leur est très difficile d'estimer les vitesses et les distances des véhicules. Ils peuvent être troublés lorsqu’une voiture ou un deux-roues roule encore lentement, et peuvent même penser que la traversée des deux voies peut être effectuée sans crainte, si un conducteur leur fait un signe de la main ou un appel de phares. De plus, les enfants apprennent à l’école - lors des cours d’éducation routière - qu’ils ne doivent pas traverser la route tant que les roues du véhicule ne sont pas totalement immobilisées. Dès lors, l’arrêt complet du véhicule est une garantie de sécurité pour les enfants.

Nouveaux designs pour baudriers et gilets
Pour la rentrée 2021, le TCS a complètement renouvelé le baudrier (triangles ou trikis) qui est distribué aux élèves des écoles enfantines et équipe les écoliers sur leur trajet depuis de nombreuses années. Financés par le Fonds de Sécurité routière et distribués dans toute la Suisse par le TCS en collaboration avec les sections et les corps de police, les baudriers présentent cette année un design totalement remanié. Les enfants y découvriront un univers visuel composé d’éléments caractéristiques du chemin de l’école: routes, passages piétons, vélos, voitures, arbres. Un modèle destiné aux tout-petits qui vont à la crèche a également été réalisé avec des décorations d’empreintes d’animaux, sur fond de formes rappelant les signaux routiers. En termes de sécurité, ces baudriers répondent désormais aux exigences Made Visible du TCS: une surface plus large ainsi que des éléments réfléchissants permettent d’améliorer la visibilité frontale et latérale des enfants en plein jour, comme dans l’obscurité. Le TCS, dont un des engagements majeurs depuis sa fondation il y a 125 ans est la sécurité routière de tous les usagers, distribuera gratuitement et pour la neuvième année consécutive 80'000 gilets réfléchissants aux enfants qui entrent en première primaire. Ces gilets ont également été redessinés pour offrir un look plus sportif et moderne et adoptent eux aussi les exigences de sécurité Made Visible.

Recyclage et Upcycling
Après deux ans d’utilisation, les baudriers sont souvent usés. Avant de les recycler, le TCS invite les écoles, les parents et leurs enfants à favoriser l’upcycling pour les transformer en une série de petits pendentifs réfléchissants afin de rester visible de manière originale. Des conseils pour réaliser ces bricolages sont disponibles sur www.tcs.ch/upcycling.

Rester visible pour éviter des accidents

Au crépuscule du matin et du soir, le risque d’accident est plus élevé qu’en plein jour. Ce risque est même trois fois plus élevé de nuit et dix fois plus élevé s’il pleut ou il neige. En cas d’obscurité, une personne portant des vêtements sombres n’est visible pour des automobilistes qu’à 25 mètres de distance, alors qu’en portant des éléments réfléchissants, elle pourra être perçue à 140 mètres de distance. D’une manière générale, il est nécessaire de se rendre visible même en plein jour afin de laisser un plus grand temps de réaction aux autres usagers de la route. Plus d’informations à ce sujet et sur la manière de se rendre visible sont disponibles sur https://madevisible.swiss/fr/

Valérie Durussel
Valérie Durussel
Téléphone +41 58 827 27 26
Téléphone +41 76 367 25 33
Partager
durckenE-MailFacebookTwitter
Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 Jahre Rechtsshutz
60 Jahre ETI Schutzbrief
Mitgliedschaft Familien
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.