Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

Comment le TCS a changé le tourisme pour les Suisses?

Le tourisme fait partie des loisirs préférés des Suisses. Fondé il y a 125 ans par des amateurs de cyclotourisme, le TCS accompagne depuis toujours ses membres dans leurs envies d’évasion. A l’occasion de son jubilé, le TCS revient sur les étapes principales de son lien avec le tourisme en Suisse et à l’étranger et son rôle de leader dans le camping, les voyages, les informations touristiques et les informations routières.

22 juin 2021

 En 1896, 205 amateurs de cyclotourisme ont fondé le Touring Club Suisse. Durant leur temps libre, leur moyen de transport favori leur permettait de se déplacer à moindre frais pour découvrir de nouveaux horizons. Avec les années, les habitudes des membres ont évolué vers l’automobile et la moto. Pour les assister dans leurs envies de voyages et leur permettre de se déplacer sereinement, le TCS a développé de nombreux services encore appréciés en 2021, à l’instar de ses campings, du Livret ETI et du service d’informations routières.

Pour Peter Goetschi, Président central du TCS, faciliter la mobilité de plaisance fait partie des objectifs de l’association: «Le TCS s’investit quotidiennement pour fournir à la population suisse des informations de qualité, facilement accessibles. Son but est de l’accompagner et répondre à ses besoins en constante évolution, pour une mobilité sûre et durable, en Suisse comme à l’international.»

Un sociétariat pour les campeurs dès 1949
Rouler sur de longues distances à travers la Suisse à vélo pour faire du tourisme sur plus d’un jour nécessite un accès à des hébergements. Or, pour les premiers membres du TCS, la question de l’hébergement a rapidement été problématique puisqu’avec leurs vêtements salis par leur trajet et l’effort, ils étaient mal perçus dans les hôtels où ils descendaient pour la nuit. Pour leur permettre de profiter d’un hébergement lors des sorties de plaisance, le TCS a développé son activité et intégré les premiers campeurs au sein de ses membres en 1949; une forme de sociétariat qui a séduit 680 campeurs dès la première année. En 1950, le TCS a publié son premier guide du camping en Suisse, puis l’année suivante 7 circuits camping à l’étranger. Aujourd’hui le Club facilite la recherche de plus de 10’000 campings – des réservations en ligne peuvent être faites dans plus de 2'000 campings - situés dans 8'000 destinations via PiNCAMP, son guide du camping numérique réalisé en collaboration avec l’ADAC. Avec les années, des campings ont été créés, repris et modernisés et l’offre de lieux dédiés aux vacances proches de la nature est devenue hétérogène: montagne, lac, campagne ou ville. Cet attrait pour cette forme de tourisme et de vacances répondait au «besoin, inné chez l'homme, de se rapprocher de la nature», publiait le Touring en 1958. Cet intérêt pour la nature se constate encore aujourd’hui, avec un retour remarqué des campeurs suisses depuis plusieurs années. Aujourd’hui avec ses 29 camping estampillés TCS, le Club est le plus grand exploitant du domaine en Suisse, avec un record de nuitées en 2020 (782'000). Pour répondre aux besoins des vacanciers qui souhaitent combiner confort et retour aux sources, le TCS a étoffé son offre et fait œuvre de pionnier en Suisse en proposant du glamping (camping glamour) dès 2014. Des logements atypiques comme des tentes safari (comprenant douche et WC) à Flaach et le tout nouveau surf camp à Sion figurent dans l’offre.

Image

Plus de 60 ans en faveur de l’assistance à l’étranger
A partir de l’après-guerre, le besoin de sécurité loin du domicile s’est accru pour les Suisses, qui souhaitaient pouvoir être assistés en cas d'accident ou de panne à l’étranger. C’est pour répondre à ce besoin que l’Entraide Touristique Internationale (ETI), a été créé en 1958. Grâce aux coopérations avec ses partenaires étrangers, notamment via la Ligue internationale des associations touristiques (LIAT) qu’il a contribué à fonder en 1898, le TCS a pu organiser l’assistance aux véhicules et aux personnes. L'offre s'est ensuite étoffée: en 1970 l'aide à l’étranger a été étendue, avec une centrale disponible 24h/24. En 2018, le TCS a lancé « Travel safety », une nouvelle fonctionnalité de son application phare qui permet de géolocaliser l’utilisateur à l’étranger et de lui fournir des informations personnalisées sur les évènements naturels ou terroristes par exemple, dans la région où il se trouve et qui peuvent influer sur sa mobilité ou sa sécurité. Encore aujourd’hui, le Livret ETI permet aux assurés d’être protégés en cas de problèmes médicaux, techniques ou juridiques lors de leur séjour et, grâce au réseau d’entraide international sur lequel il se base, il permet de rapatrier sur le sol suisse ses détenteurs à la suite d’un accident ou d’une maladie. Lors d’évènements majeurs, une équipe d'experts apporte son aide sur place, alors qu’en Suisse, le TCS traite les retours et les demandes de renseignements des personnes concernées et de leurs proches, en collaboration avec le DFAE notamment. Pour aider la prise de décision et la préparation des séjours, le TCS informe gratuitement depuis plus de 60 ans sur les destinations de voyage. Ainsi, depuis la fin des années 1990, les informations des services d’urgence, les règles de circulations et des informations de voyages comme les us et coutumes sont disponibles pour plus de 200 destinations sur tcs.ch/infos-touristiques. Mises à jour grâce aux recherches et collaborations étroites avec les partenaires du Club, elles ont été consultées plus de 3,5 millions de fois en 2020 et ont connu un succès considérable durant la pandémie de Covid-19.

L’infotrafic: des cols alpins à l’ensemble du réseau routier

Traverser les cols alpins était jadis une expédition qui pouvait être rendue difficile par les conditions météorologiques, puisqu’ils pouvaient être fermés à cause de chutes de neige. Jusqu’à la fin du XXe siècle, les utilisateurs d’un véhicule automobile moderne n’étaient pas non plus assurés de pouvoir franchir les cols au moment de démarrer leur véhicule, ce en l’absence d’une transmission d’information fiable et rapide. C’est pour faciliter les projets de voyage en s’informant avant de prendre la route sur la situation sur les divers tronçons que le TCS a développé, dès 1994, la première centrale d’information routière (TCS Inforoute), avec la Radio Suisse Romande. Grâce aux centaines d’appels des usagers de la route et aux contacts avec les polices locales, le service rend compte, en temps réel et dans les trois langues nationales, de la situation du trafic sur l’ensemble du réseau routier suisse. Ce service, disponible depuis 1998 sur le site Internet du TCS, s’est rapidement développé pour informer de la situation de l’ensemble de la circulation sur le territoire national: accidents, routes fermées, véhicules circulant à contre-sens, réseau ferroviaire restreint ou interrompu ou encore en publiant des pronostics avant une période chargée. En 2001, la centrale devient Viasuisse, fondée par le TCS, la SSR, les CFF et Lions Air Skymedia, et diffuse un grand nombre d’informations relatives au trafic en Suisse, que ce soit sur les radios publiques ou privées. Aujourd’hui encore, le TCS informe de manière rapide et fiable sur la situation actuelle via son site Internet, mais aussi sur l’application du TCS et sur ses réseaux sociaux.

Le TCS fêtera son jubilé dans 12 villes suisses

Le Touring Club Suisse entend fêter son anniversaire avec ses membres et toute la population. Le cœur de ces festivités sera la tournée événement qui fera halte au centre de 12 villes suisses. (Les premières dates prévues ont dû être déplacées à cause de la situation sanitaire actuelle. L’ensemble des dates sont actualisées sur www.tcs125.ch). Le point central de l’installation est constitué par une grande roue lumineuse. Dans quatre conteneurs dotés d’effets de lumière et d’illusions d’optique, les visiteurs vivront une expérience qui leur permettra d’en apprendre plus sur le TCS: son histoire, la façon dont il s’engage pour ses membres et comment il sert la Suisse sur le plan de la sécurité routière. Via la «Fontaine du futur», il sera possible de s’immerger dans des scénarios sur l’avenir de la mobilité. Durant la journée, sur une scène, le public se verra proposer des sujets actuels sur la mobilité et la sécurité routière ainsi que des animations pour les enfants. Et le soir, la scène accueillera des concerts. Sur place, les visiteurs pourront également tester, sur un parcours, leur habileté au guidon de vélos électriques et de
trottinettes électriques.

 

Les dates de la tournée événement (www.tcs125.ch)

Bâle: 14.8 – 16.8.

Aarau: 20.8 – 22.8.

Neuchâtel: 27.8 – 29.8.

Bellinzone : 3.9 – 5.9. (nouvelles dates).

Sion: 10.9 – 12.9.

Vevey: 24.9 – 26.9.

Genève: 1.10 – 3.10.

Fribourg : 15.10 – 17.10 (nouvelles dates).

Berne: 22.10 – 24.10 (nouvelles dates).

Zurich: 12.11 – 14.11 (nouvelles dates).

 

De nouvelles dates seront publiées sur le site Internet pour les villes de Lucerne et Saint-Gall.

Valérie Durussel
Valérie Durussel
Téléphone +41 58 827 27 26
Téléphone +41 76 367 25 33
Partager
durckenE-MailFacebookTwitter
Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 Jahre Rechtsshutz
60 Jahre ETI Schutzbrief
Mitgliedschaft Familien
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.