Carte de membre
TCS Mastercard
Facture


Quel camping-car me convient?

Vue d’ensemble des modèles de camping-cars et des superstructures, y compris leurs avantages et inconvénients

Les campeurs écrivent aux campeurs!

Auteur: Michael Sterk, membre de TCS Camping et campeur passionné. Propriétaire d’un camping-car et d’une caravane et chef d’exploitation dans le commerce du camping.

Les différents types de camping-cars et de superstructures

L’offre de fourgons de camping et de camping-cars est toujours plus variée et augmente continuellement. Il n’est pas toujours facile de faire le bon choix parmi l’offre pléthorique.

Désignations les plus courantes

Commençons par expliquer les désignations des types de véhicules de camping les plus courants, avant de chercher à savoir lequel convient le mieux à qui et quels sont les avantages et les inconvénients des modèles spécifiques.

  1. Le minivan – ou fourgonnette de camping
  2. Le fourgon (van aménagé)
  3. Le camping-car alcôve (ou capucine)
  4. Le profilé
  5. L’intégral
  6. Le liner
  7. Le pick-up 

1. Le minivan – ou fourgonnette de camping

Le minivan constitue l’ancêtre du camping-car. Son plus célèbre représentant est le combi VW. Au cours des 50 dernières années, des générations entières de couples de tous âges, de sportifs et de hippies ont passé leurs vacances ou entrepris de longs voyages en fourgonnette VW.

Marques

Outre l’omniprésence de VW, les constructeurs comme Citroën, Fiat, Ford, Mercedes, Nissan Peugeot, Renault et Toyota ont également gagné du terrain et proposent aujourd’hui des véhicules de base qui ne sont pas en reste. Les véhicules de base actuels, à la pointe de la technologie, offrent un confort de conduite digne d’un véhicule de tourisme et accueillent, en général, entre quatre et cinq personnes.

Boîte automatique

De nos jours, la plupart des châssis correspondants sont également disponibles avec une boîte automatique ergonomique, très appréciée. Par ailleurs, Mercedes et VW proposent, de série, des solutions tout-terrain basiques.

Dimensions

L’atout majeur de la fourgonnette réside dans sa taille. Le plus agile des véhicules de camping, il mesure dans les 5 m de long et, avec une hauteur inférieure à 2 m, il accède aux parkings souterrains sans le moindre problème. Il va sans dire qu’il peut être stationné sur les places de parc courantes. Son hayon volumineux permet également d’embarquer des bagages ou des équipements de loisirs encombrants. Si vous souhaitez allier activités quotidiennes et de détente avec un seul véhicule, cet utilitaire aménagé répondra parfaitement à vos attentes. 

Grâce à ses dimensions compactes et à l’accessibilité des parkings, le minivan est le compagnon idéal pour les virées citadines, les excursions du week-end, voire les voyages plus longs. En revanche, cette compacité a ses limites. Si l’espace suffit pour deux personnes aux exigences modestes, les conditions deviennent précaires au-delà.

Espace

L’espace et relativement limité. Le véhicule peut certes accueillir un réchaud, une glacière et un petit lavabo, mais vous chercherez en vain un coin toilettes ou une douche. Les possibilités de rangement, elles aussi, sont fortement restreintes dans un véhicule aussi compact. 

Les minivans sont disponibles, au choix, avec un toit pouvant être relevé à l’arrêt. L’avantage étant de pouvoir ainsi se tenir debout dans le véhicule et de profiter d’un couchage supplémentaire dans le toit relevable. L’autre couchage est obtenu en rabattant la banquette arrière, aisément transformable en un lit de 1,2 m × 2 m dans la plupart des cas.

Transformation

Il faut en outre considérer que tout est une question de transformation: que l’on souhaite séjourner, dormir ou cuisiner, il faut toujours procéder à un agencement préalable.

Chauffage

Si vous aimez prendre le large en hiver, vous pouvez équiper votre fourgonnette d’un chauffage. Pour le camping d’hiver pur et dur, en revanche, cette catégorie de véhicule n’est pas vraiment conseillée. En munissant le minivan d’un auvent assorti, l’espace restreint peut toutefois être considérablement optimisé.

Prix

Le prix neuf d’un minivan en entrée de gamme se monte à environ CHF 50 000.–. À quoi s’ajoutent au minimum CHF 10 000.– supplémentaires pour les accessoires spécifiques impérativement requis. Pour un combi VW au goût du jour entièrement équipé, il n’est donc pas rare de débourser dans les CHF 80 000.–.

Avantages du minivan

  • Convient parfaitement pour deux personnes
  • Affectation au quotidien et de villégiature
  • Compact et très agile
  • Confort de conduite similaire à celui d’un véhicule de tourisme
  • Catégorie de permis de conduire B toujours suffisante

Inconvénients du minivan

  • Hauteur debout uniquement avec le toit relevé
  • Pas de salle d’eau (douche/WC)
  • Espace de rangement limité
  • Convient plutôt à une utilisation estivale
  • Relativement cher à l’acquisition
  • Exiguïté à partir de trois personnes

2. Le fourgon (van aménagé)

 

Taux de croissance le plus élevé

Depuis quelques années, le fourgon aménagé jouit d’une popularité croissante et, parmi tous les véhicules de camping, il s’agit du segment enregistrant le taux de croissance le plus élevé ainsi que la part de marché la plus importante. 

Il y a encore quelques années, il n’existait qu’une poignée de fabricants d’aménagement pour ce type d’utilitaire. De nos jours, tous les constructeurs européens de véhicules de voyage proposent plusieurs modèles dans le segment des fourgons. Par conséquent, on compte aujourd’hui quelque 25 fabricants d’aménagement pour fourgons. Ces équipementiers arrivent à peine à satisfaire la demande et des délais de livraison de douze mois et plus ne sont pas une exception.

Marques

Pour ce qui est des véhicules de base, la plus grande part de marché revient au Ducato, de Fiat, devançant de loin le Jumper de Citroën, le Sprinter de Mercedes et le Crafter de VW. Le Sprinter de Mercedes et le Crafter de VW sont également proposés en version 4×4 de série et jouissent d’une popularité grandissante. Mais il existe également une solution de suréquipement 4×4 intéressante pour le Ducato de Fiat, conçue par l’entreprise Dangel, à Sentheim/Mulhouse, en Alsace.

Dimensions

Le fourgon aménagé se distingue de la fourgonnette de camping en termes de longueur, de largeur et de hauteur. Les longueurs classiques sont 5,4 m, 6 m et 6,36 m. La largeur est généralement de 2,05 m, tandis que la hauteur oscille entre 2,58 m et près de 3 m. Les fourgons aménagés sont donc nettement plus volumineux qu’un minivan, mais demeurent toutefois plus compacts que la plupart des camping-cars avec superstructure.

Aménagement intérieur

Outre les dimensions un peu plus généreuses, la différence principale par rapport au minivan réside dans le fait que les fourgons aménagés disposent toujours d’une salle d’eau à part entière, avec WC, lavabo et douche. Les lits transversaux à l’arrière sont très appréciés. Mais les lits longitudinaux sont également demandés, puisqu’ils offrent un accès plus aisé. Ils exigent cependant une longueur extérieure accrue. Certains fourgons avec lits longitudinaux sont toutefois disponibles dès 6 m – avec un espace habitable nettement réduit, en revanche.

Toit relevable

Les fourgons sont également proposés avec un toit relevable, destiné principalement à accueillir deux lits supplémentaires, puisque la hauteur debout est garantie de série sur tous les fourgons aménagés. En guise d’alternative, il existe également des toits surélevés fixes, utilisés généralement pour créer quatre couchages à part entière.

Confort

Si un fourgon aménagé offre un peu plus de confort qu’une fourgonnette de camping en termes de spaciosité, son avantage majeur réside dans le fait qu’aucune transformation n’est requise lorsque l’on souhaite séjourner, dormir ou cuisiner. Cependant, il ne faut pas non plus s’attendre à un confort extraordinaire, car l’espace utile est presque aussi exigu que dans un minivan. 

Bien entendu, cela dépend également du nombre d’occupants. Pour deux personnes, il existe des fourgons relativement luxueux qui comblent quasiment tous les désirs. En présence de quatre personnes, en revanche, les conditions deviennent plus précaires – cette taille de véhicule étant plutôt déconseillée pour les voyages de longue durée, notamment en raison de l’espace de rangement limité. Mais les fabricants ne cessent de se creuser les méninges. Ainsi, on trouve aujourd’hui des variantes de lits réglables en hauteur électriquement ou encore des aménagements à lits superposés.

Isolation

En règle générale, les fourgons aménagés disposent d’une excellente isolation et sont équipés de série du chauffage et d’un système d’eau chaude, de quoi garantir leur utilisation toute l’année. En Suisse, un fourgon entièrement aménagé est disponible à partir de CHF 55 000.– déjà. Dans cette catégorie, il existe là aussi des équipementiers haut de gamme et des exécutions rivalisant de sophistication, pouvant ainsi aisément faire grimper les prix à CHF 100 000.– ou plus.

Futur

Reste à savoir de quelle inventivité les fabricants d’aménagement feront preuve à l’avenir et si le «boom du fourgon aménagé» perdurera – ou si, après les premières expériences recueillies, l’un ou l’autre propriétaire remettra en question son choix de véhicule et envisagera un type de structure plus spacieuse.

Avantages du fourgon

  • Convient pour deux à quatre/cinq personnes
  • Bon confort de conduite et relativement agile
  • Prix avantageux à l’achat
  • Entretien peu onéreux
  • Espace de rangement légèrement supérieur à celui d’un minivan
  • Salle d’eau à part entière
  • Hauteur debout sur toute la longueur, même sans toit relevable
  • Catégorie de permis de conduire B suffisante, en règle générale
  • Se prête au camping hivernal

Inconvénients du fourgon

  • Utilité restreinte au quotidien
  • Plutôt trop exigu pour les familles

3. Le camping-car alcôve (ou capucine)

Le camping-car alcôve se reconnaît d’emblée à son «front» largement bombé au-dessus de la cabine de conduite. Le terme «alcôve» provient de l’arabe et désigne une voûte. En français et en espagnol (alcoba), il a trait à un renfoncement accueillant un lit, voire à une niche de couchage. Dans le cas présent, les deux acceptions se rejoignent dans un véhicule de voyage doté d’une superstructure (voûte) au-dessus de la cabine de conduite, accueillant un grand lit double. Les camping-cars alcôve peuvent embarquer jusqu’à six personnes et se prêtent donc idéalement aux grandes familles, raison pour laquelle ils sont également très prisés à la location.

Dimensions

Le lit alcôve peut accueillir deux adultes ou trois enfants en bas âge. À l’arrière, on peut choisir entre des lits superposés ou un grand lit double transversal, tandis que la banquette transformable permet d’obtenir deux lits supplémentaires. Au final, on dispose ainsi de six couchages. La hauteur intérieure génère une sensation de spaciosité aérienne. Les véhicules accueillant jusqu’à six personnes présentent généralement une longueur de 7 m, une largeur de 2,35 m et une hauteur comprise entre 3 m et 3,2 m. Grâce à leur construction peu complexe et malgré les six places assises, certains camping-cars alcôve jusqu’à 3,5 t appartiennent encore à la catégorie de permis de conduire B. La plupart des camping-cars alcôve sont aménagés sur des châssis Fiat, Citroën ou Ford.

Aménagement intérieur

Les dimensions accrues signifient également davantage d’espace de rangement et de place pour les bagages. L’espace de rangement ne constitue d’ailleurs pas un problème pour ce type de camping-car. Outre des armoires et des penderies spacieuses, le véhicule est souvent doté d’une soute garage volumineuse, permettant d’accueillir les objets encombrants comme les vélos, les poussettes ou l’équipement de sport. 

Les véhicules alcôve sont toujours dotés d’une salle d’eau à part entière avec douche et toilettes ainsi que, généralement, d’une cuisine spacieuse avec de généreuses possibilités d’assise. Les camping-cars sont équipés de série du chauffage et d’un système d’eau chaude, ce qui les rend utilisables en hiver également. La cabine de conduite des modèles à alcôve n’est généralement pas comprise dans l’espace de séjour et peut être séparée à l’aide d’un rideau, ce qui constitue un atout en hiver. Il existe toutefois des véhicules alcôve très compacts, d’une longueur d’env. 6 m, où la cabine de conduite fait partie intégrante de l’espace de séjour. Ces véhicules compacts sont équipés de quatre lits fixes ainsi que d’une salle d’eau complète et offrent beaucoup plus d’espace de rangement qu’un fourgon aménagé.

À noter qu’ils sont en partie moins chers qu’un fourgon et qu’ils disposent d’atouts spécifiques en hiver.

Consommation de carburant

De par leur carrure particulière, les camping-cars alcôve ne sont guère aérodynamiques. Leur forme entraîne une résistance de l’air accrue et, par conséquent, une consommation de carburant supérieure de 1 à 2 litres par rapport aux fourgons ou aux camping-cars profilés.

Prix

La plupart des camping-cars alcôve sont proposés dans le segment tarifaire inférieur, d’où la simplicité de la structure et de l’aménagement. Ainsi, il est courant de trouver des parois, des toits et des sols de construction simple dans des matériaux comme le bois ou le polystyrène. Outre leur coût de production réduit, ils ont également pour avantage d’alléger le poids total du véhicule. Ce type de superstructure est déjà utilisé depuis les années 1980 et, en cas de finitions soignées et d’entretien approprié, notamment en ce qui concerne l’étanchéité, il procure bien du plaisir pendant de nombreuses années. À noter toutefois que, parmi les constructeurs de véhicules de voyage à alcôve, notamment dans le sud de l’Europe, il n’est pas rare que des dommages notables dus à l’humidité apparaissent après quelques années seulement. Il s’agit donc de faire preuve de vigilance lors de l’achat du véhicule, en particulier pour les occasions bon marché. 

En revanche, les véhicules alcôve bénéficient d’un excellent rapport prix/performances, ce qui les rend populaires auprès des néophytes et des familles nombreuses. Les camping-cars alcôve sont particulièrement avantageux en tant que véhicules semestriels, soit à la fin de la saison de location. En Suisse, des véhicules semestriels bien équipés sont disponibles à partir d’env. CHF 50 000.–. Le prix des véhicules neufs à équipements équivalent débute à CHF 60 000.–.

Pour terminer, mentionnons qu’il existe des offres premium passionnantes dans le segment alcôve. Ces véhicules sont souvent basés sur des châssis de camion lourds et robustes d’Iveco, de MAN ou de Mercedes, s’inscrivant ainsi dans la catégorie de poids de plus de 3,5 t, voire de plus de 7,5 t. Cette catégorie de véhicules répond au créneau commercial des amateurs de châssis de camion robustes et de spaciosité ultime, les prix d’achat dépassant souvent largement les CHF 150 000.–.

Avantages du camping-car alcôve

  • Convient pour quatre à six personnes
  • Véhicule familial idéal
  • Cabine de conduite cloisonnable
  • Espace suffisant pour le séjour, la cuisine et la salle d’eau
  • Espace de rangement suffisant avec soute garage
  • Utilisable toute l’année
  • Prix d’achat avantageux

Inconvénients du camping-car alcôve

  • Accès difficile au lit d’alcôve
  • Consommation de carburant accrue
  • Carrure imposante, hauteur totale de plus de 3 m

4. Le profilé

Un type de véhicule de camping apprécié et donc très répandu est le camping-car profilé. Contrairement au camping-car intégral entièrement carrossé, le profilé associe le châssis et la cabine d’un utilitaire, auxquels on ajoute une cellule à l’arrière. 

À l’origine, les premiers camping-cars profilés étaient des caravanes sans châssis ni paroi avant, montées sur un châssis d’utilitaire et connectées à la cabine de conduite. Initialement, ces véhicules étaient conçus pour deux personnes et étaient censés offrir un espace de séjour et de couchage spacieux, avec une grande cuisine, une salle d’eau complète et suffisamment d’espace de rangement. Le tout proposé à un prix avantageux.

Au fil des années, une tendance s’est dessinée pour les profilés: l’aménagement le plus prisé et le plus vendu est celui comportant des lits individuels à l’arrière, une soute garage spacieuse en dessous et une banquette en L confortable dans le séjour. Les sièges de la cabine de conduite sont pivotants et intégrables à l’espace séjour, à l’instar des minivans et des fourgons, permettant ainsi à quatre personnes de prendre place.

Ausbau mit Hubbett

Cette variante est particulièrement appréciée des couples de plus de 50 ans, voyageant sans enfants. Avec le temps, la question qui se pose porte sur la possibilité d’accueillir ponctuellement une troisième ou quatrième personne pour la nuit, sans devoir, pour autant, transformer la banquette en un lit d’appoint peu confortable. 

Il y a quelques années, des fabricants ingénieux ont eu l’idée d’installer un lit escamotable dans l’espace séjour. Pendant la journée, ce lit est fixé au plafond du camping-car et peut être descendu le soir, en guise de couchage. Les premiers véhicules équipés de sorte ont suscité un vif enthousiasme et l’idée a été perfectionnée au fil des années. Aujourd’hui, une grande partie des véhicules profilés sont vendus avec ce lit dit «pavillon».

Dimensions

Les profilés présentent une aérodynamique équivalente à celle des fourgons. Le véhicule classique mesure entre 6,5 m et 7 m de long, 2,35 m de large et 2,85 m de haut. Ainsi, il est à peine plus large et long qu’un fourgon, mais offre sensiblement plus de place et d’espace de rangement. 

Depuis quelque temps, on constate la prolifération des offres «van» parmi les profilés. Il s’agit de camping-cars profilés d’une largeur d’env. 2,1 m, ce qui équivaut notamment aux dimensions d’un fourgon Ducato de Fiat (2,05 m). Ces indications se rapportent aux dimensions de la carrosserie, sans rétroviseurs extérieurs.

La plupart des profilés peuvent être pilotés avec la catégorie de permis de conduire B.

Marques

Les châssis les plus courants sont signés Fiat, Citroën, Mercedes et Ford. Les châssis équipés de la transmission automatique sont particulièrement prisés dans cette catégorie. À cet égard, Mercedes dispose d’excellentes transmissions depuis de nombreuses années. Depuis 2020, le Ducato Fiat peut également être doté d’une exceptionnelle transmission automatique neuf rapports à convertisseur de couple, du spécialiste en transmissions ZF, et les propriétaires sont séduits par le confort de conduite. Le Jumper de Citroën n’est pas encore proposé avec la transmission automatique.

La superstructure

La cellule des véhicules profilés est constituée de panneaux sandwich, à l’instar des camping-cars alcôve. Ici aussi, il est important de veiller à la qualité de la finition et des matériaux dans l’optique de l’étanchéité. À ce titre, de plus en plus de fabricants font la promotion des cellules sans bois, avec des sols en PRV au lieu du bois et des toits en PRV au lieu de l’aluminium. Les garanties d’étanchéité proposées en option sont prolongées de cinq/six ans à jusqu’à dix ans afin de rassurer les acheteurs. Mentionnons malgré tout que, notamment dans l’espace germanophone, il existe des fabricants offrant une qualité exceptionnelle à des prix abordables, avec des superstructures simples alliant tôle d’aluminium, bois et noyau en polystyrène. Les véhicules ne rencontrent que très peu de problèmes d’étanchéité et de dommages dus à l’humidité.

Aptitude hivernale

Les profilés sont des véhicules parés pour l’hiver. À noter toutefois que, par températures négatives, la cabine de conduite en tôle d’acier sans isolation particulière doit impérativement bénéficier d’une isolation supplémentaire, moyennant une natte isolante extérieure. Des offres adaptées à toutes les marques automobiles sont disponibles dans le commerce spécialisé. Il existe ainsi des offres pour le pare-brise, mais également pour la cabine toute entière. À propos: les nattes isolantes protègent du froid en hiver, mais également de la chaleur en été.

Prix

La structure basse et aérodynamique des profilés leur confère un centre de gravité bas et, par conséquent, une tenue de route très agréable, pour une consommation malgré tout modérée, de sorte que la sensation de conduite se distingue très peu de celle d’un fourgon. 

Les prix de base pour les véhicules profilés débutent à env. CHF 50 000.–, sans compter les équipements spéciaux indispensables, de quoi prévoir un budget à partir de CHF 60 000.–. Dans le domaine des profilés, on trouve également des modèles premium très confortables et luxueux, dotés de tous les agréments imaginables, de même que des variantes tout-terrain, de plus en plus appréciées. Ces modèles premium se distinguent des versions plus avantageuses en termes de qualité des matériaux utilisés pour la superstructure, de mobilier, d’équipements de série ainsi que d’espace de rangement et de choix de châssis. À cet égard, le Sprinter de Mercedes, disponible également avec traction avant depuis 2019, fait office de figure de proue.

Avantages du camping-car profilé

  • Convient pour deux personnes
  • Au choix avec lit pavillon pour quatre/cinq personnes (petite famille)
  • Se prête au camping hivernal (cellule bien isolée/cabine de conduite mal isolée)
  • Bon confort de conduite et relativement agile
  • Prix d’achat avantageux
  • Entretien peu onéreux
  • Salle d’eau à part entière
  • Hauteur debout sur toute la longueur
  • Beaucoup plus d’espace de rangement que dans le minivan/fourgon
  • Catégorie de permis de conduire B généralement suffisante

Inconvénients du camping-car profilé

  • Réserves de charge utile plutôt limitées en cas d’utilisation régulière avec quatre personnes
  • Moyennement adapté à l’utilisation au quotidien

Outre les nombreux avantages de cette catégorie de véhicules, certains inconvénients irrémédiables demeurent. D’une part, il s’agit du poids propre du véhicule pour les modèles jusqu’à 3,5 t ainsi que la charge utile résiduelle, plutôt restreinte en cas d’utilisation régulière avec quatre personnes. D’autre part, le fait qu’en cas d’abaissement du lit pavillon, les banquettes situées en dessous ne peuvent généralement plus être utilisées et que, de surcroît, la porte de la cellule s’en retrouve souvent partiellement bloquée. Par conséquent, les véhicules profilés se prêtent principalement aux couples qui n’accueillent d’autres voyageurs que ponctuellement. 

5. L’intégral

Le camping-car intégral existe depuis plus de 50 ans. La marque Hymer a longtemps été la figure de proue du camping-car intégral. Les choses ont changé au cours des 20 dernières années. Ainsi, la marque Carthago, notamment, a conquis des parts de marché considérables dans ce segment.

La superstructure

Les camping-cars intégraux font partie de la catégorie des camping-cars et jouissent d’une popularité grandissante. Le terme «intégral» provient du fait qu’aucune cabine de conduite d’utilitaire n’est utilisée et que la cellule recouvre la longueur entière du châssis. L’avant du véhicule est donc également réalisé par le fabricant de superstructure et le grand pare-brise est installé tout à l’avant de la carrosserie, à l’instar d’un bus.

Innenausbau

Les camping-cars intégraux ne sont pas nécessairement plus longs que les profilés, mais l’intérieur offre une sensation d’espace beaucoup plus aérienne et généreuse, étant donné que la cabine de conduite intégrée est jointe à l’espace de séjour sur toute la largeur et d’un seul tenant. Les camping-cars intégraux sont dotés d’un lit pavillon au-dessus de la cabine de conduite, offrant ainsi quatre couchages de série. Par rapport aux véhicules profilés, cette astuce a pour avantage que, en cas d’utilisation du lit pavillon, il est possible d’utiliser les banquettes et que la porte de la cellule, dans le séjour, est toujours parfaitement accessible. 

Depuis quelques années, la tendance aux lits individuels se ressent également dans le domaine des intégraux. Ainsi, les «dormeurs séparés» témoignent d’un engouement particulier pour les véhicules intégraux compacts – une personne dormant dans la grand lit arrière, au-dessus de la soute garage, et l’autre dans le lit pavillon au-dessus de la cabine de conduite. Le marché propose des intégraux compacts à partir de 6 m de long, et ce, avec une salle d’eau complète, un séjour spacieux, une cuisine ergonomique et de nombreux espaces de rangement. À l’instar des profilés, les sièges de la cabine de conduite sont pivotants et donc utilisables au niveau du séjour.

Dimensions

Si les intégraux ne sont pas aussi aérodynamiques que les profilés ou les fourgons, ils le sont malgré tout beaucoup plus que les camping-cars alcôve. Le véhicule intégral type mesure entre 6,3 m et 7 m de long, 2,35 m de large et 2,85 m de haut. Ses dimensions sont donc comparables à celles d’un profilé et offrent également de la place à profusion. Pour les intégraux, on trouve également de plus en plus d’offres «van» ou «compact», avec une largeur de cellule d’env. 2,10 m seulement, de quoi rivaliser avec la sveltesse d’un Ducato Fiat ou d’un fourgon Mercedes (2,05 m). En ce qui concerne les châssis des intégraux, on parle de châssis-auvent. Il s’agit du train roulant comprenant les essieux, le moteur, la transmission et le tableau de bord. Tout le reste est ajouté par le fabricant de superstructure. Les châssis-auvent sont principalement fournis par Fiat, Mercedes et Iveco. Les transmissions automatiques sont particulièrement prisées dans cette catégorie.

Superstructure

La superstructure des intégraux est comparable à celle des profilés, avec tous les avantages et inconvénients correspondants. À quoi s’ajoute la face avant avec le pare-brise, réalisé en PRV.

Compatibilité hivernale

Les intégraux sont des véhicules parfaitement parés pour les conditions hivernales, bien que le pare-brise volumineux constitue un pont thermique en cas de températures très basses. En affectation hivernale, il est donc conseillé d’utiliser une natte isolante afin de réduire les coûts de chauffage.

Comportement routier

Le comportement routier peut paraître inhabituel sur les premiers kilomètres, étant donné que le pare-brise se trouve à une distance de près de 2 m du conducteur. On s’y habitue toutefois après un court trajet et le véhicule est tout aussi agile qu’un profilé. Cela est également dû au fait que la distance entre le volant et l’avant du véhicule est généralement identique à celle d’un profilé comparable.

Prix

Les prix de base pour un intégral d’entrée de gamme débutent à env. CHF 60 000.–, à quoi s’ajoutent les équipements spéciaux indispensables, si bien qu’il faut compter sur un budget d’au moins CHF 70 000.–. 

Dans le segment des véhicules intégraux, en particulier, on trouve un grand nombre de modèles premium luxueux, dotés de tout le confort imaginable, qui jouissent d’une grande popularité. Le budget pour lesdits modèles débute à env. CHF 90 000.–. Grâce à l’inventivité des constructeurs allemands, il existe également des modèles premium légers dans la catégorie 3,5 t, offrant des réserves de charge utile acceptables. Au-delà de 3,5 t, l’offre est énorme, notamment en modèles exclusifs et luxueux, sans oublier la catégorie «liner», à laquelle nous nous consacrerons ci-après.

Avantages du camping-car intégral

  • Convient pour deux à quatre/cinq personnes
  • De série avec lit pavillon pour quatre/cinq personnes
  • Bonne isolation, idéal pour le camping hivernal
  • Bon confort de conduite et relativement agile
  • Entretien peu onéreux
  • Salle d’eau à part entière
  • Spaciosité exceptionnelle
  • Hauteur debout sur toute la longueur
  • Nettement plus d’espace de rangement que dans un minivan/fourgon
  • Catégorie de permis de conduire B généralement suffisante

Inconvénients du camping-car intégral

  • Moyennement adapté à l’utilisation au quotidien
  • Vision d’ensemble légèrement restreinte
  • Plus onéreux qu’un profilé
  • Outre les nombreux avantages de l’intégral, il présente malgré tout quelques inconvénients. Par rapport au profilé, à plan de base et équipements identiques, les coûts de production d’un intégral sont supérieurs d’env. CHF 10 000.–.
  • En raison de sa carrure et de son pare-brise volumineux, le poids du véhicule dépasse généralement de 75 à 100 kg celui d’un véhicule profilé équivalent aux dimensions identiques.
  • De ce fait, une affectation régulière avec quatre personnes dans la catégorie 3,5 t n’est possible qu’avec très peu de bagages supplémentaires. Voilà pourquoi les véhicules intégraux de la catégorie 3,5 t se prêtent principalement aux couples n’accueillant d’autres voyageurs que ponctuellement.

6. Le liner

On ne connaît pas exactement l’origine de la désignation «liner». Aujourd’hui, il est principalement proposé par des fabricants européens de véhicules de voyage et s’applique aux très gros camping-cars intégraux, classés dans la catégorie de poids 7,5 t et plus. Pour ce qui est du train roulant, il s’agit, en grande partie, de châssis de camions d’Iveco, de MAN ou de Mercedes. Le marché européen compte une poignée de prestigieux constructeurs spécialisés dans ce segment.

Le luxe ultime

Espace séjour spacieux avec salle a manger séparée, cuisine sophistiquée avec lave-vaisselle, salle de bains avec petit bain à remous, véhicule citadin dans la soute garage, extensions déployables (slide-out), sols en marbre, climatisations et système de chauffage, Dolby Surround, téléviseur grand écran et bien plus encore – les possibilités sont quasi illimitées. Même les souhaits les plus extravagants peuvent être comblés dans ces véhicules ultraspacieux. Le camping-car liner constitue, en somme, le haut de gamme absolu du voyage mobile et rares sont les exigences ne pouvant pas être remplies pour le compte d’une clientèle bien lotie.

Prix

Le budget pour un liner débute à au moins CHF 200 000.– et ne connaît pas de limitation vers le haut. Par ailleurs, on distingue le marché des véhicules américains, qui font certes partie de ce segment, mais qui – chose intéressante – ne sont presque jamais qualifiés de «liners».

Les inconvénients du liner

Abstraction faite du luxe et du confort inouïs, il ne faut pas oublier que la conduite d’un liner exige un permis de conduire pour petits ou gros camions. Les défis sur les routes de campagne étroites ou en milieu urbain sont nombreux et il se peut que, en raison de sa taille, le véhicule ne puisse pas être stationné dans chaque camping ou sur tous les emplacements.

7. Le pick-up

Les pick-up dotés d’une cellule amovible sont relativement peu répandus en Europe et détiennent une très faible part de marché. Ils offrent toutefois une solution raisonnable aux couples, surtout si le voyage peut mener à l’écart des sentiers battus, voire sur des terrains accidentés, ce qui n’est toutefois pratiquement plus possible en Europe.

L’équipement

Les cabines sont très compactes (exiguës), mais disposent de pratiquement tout le nécessaire pour entreprendre un long périple. 

Les véhicules de base sont généralement équipés d’une transmission tout-terrain et, dépourvus de leur cabine, ils peuvent être utilisés au quotidien à des fins privées ou professionnelles.

Prix

Une cellule amovible entièrement équipée peut aisément coûter CHF 50 000.–, sans oublier le prix du pick-up lui-même, ce qui équivaut à un budget total de CHF 100 000.– ou plus, de quoi peut-être expliquer la rareté de cette catégorie de véhicules sous nos latitudes.

8. Considérations générales avant l’achat d’un camping-car

De quel permis de conduire ai-je besoin?

  • Catégorie B jusqu’à 3,5 t
  • Catégorie C1 jusqu’à 7,5 t
  • Catégorie C plus de 7,5 t

Quelle est la charge maximale?

  • Pour tous les camping-cars jusqu’à 3,5 t, il faut impérativement veiller aux réserves de charge utile dès l’achat et envisager des compromis. Pour les véhicules de plus de 3,5 t et jusqu’à 7,5 t, la charge utile est guère décisive, puisqu’elle est généralement suffisante. 
  • Il vaut donc la peine de réfléchir à l’obtention du permis C1 pour petits camions, les frais et le temps investi étant relativement modestes.

Le budget

Il s’agit là d’une question importante. Parfois, l’achat d’une occasion de qualité constitue une meilleure option que l’acquisition d’un modèle d’entrée de gamme.

Mon résumé

Profilé ou intégral, minivan ou fourgon, camping-car alcôve ou peut-être, mieux encore, une caravane avec les enfants? Informez-vous de manière approfondie avant toute acquisition. Au lieu d’effectuer un mauvais achat, rendez-vous chez un fournisseur professionnel de véhicules de location et louez le véhicule «de vos rêves», afin de découvrir s’il est à même de répondre à toutes vos attentes. 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bien du plaisir en cherchant et en rêvant. Après tout, on dit que les rêves se réalisent si on y croit suffisamment fort.

Avez-vous trouvé cet article utile?
Oui
Non
98%
des utilisateurs ont trouvé cet article utile
58 évaluations
 

En savoir plus

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.