Carte de membre
TCS Mastercard
Facture


Les sites suisses du patrimoine mondial de l'UNESCO

Découvrez les sites du patrimoine mondial de l'UNESCO dans la deuxième partie : les trois châteaux de Bellinzone, les forêts anciennes de hêtres, le couvent bénédictin de Müstair et le haut lieu tectonique de Sardona
partie 2
partie 2

Auteur: Üsé Meyer, auteur et journaliste diplômé MAZ. Il écrit notamment dans les domaines du plein air, de la randonnée, du sport de montagne et du tourisme. Il est copropriétaire de l’entreprise de médias Alpha Media AG, à Winterthour.

Sites du patrimoine mondial de l’UNESCO: patrimoine culturel et naturel de «valeur universelle exceptionnelle»

La Suisse compte d’innombrables destinations d’excursion de renommée internationale: à titre d’exemple, quatre phénomènes naturels d’exception et neuf réalisations culturelles impressionnantes sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO dans notre pays. Ce label est exclusivement attribué au patrimoine culturel et naturel présentant une «valeur universelle exceptionnelle». Les 13 sites suisses du patrimoine mondial de l’UNESCO constituent les principaux trésors naturels et culturels du pays – des lieux incontournables et mythiq

Nous présentons tous les sites du patrimoine mondial de la Suisse - répartis en trois blocs de mai à juillet.

Patrimoine mondial de l'UNESCO en Suisse - 2ième partie

1. Les trois châteaux de Bellinzone

Les châteaux forts de Bellinzone ont été construits par les ducs de Milan – dont l’objectif était essentiellement le suivant: empêcher les redoutables Confédérés suisses de se lancer à l’assaut du sud. À l’époque déjà, en effet, la localité tessinoise occupait une position stratégique importante entre le nord et le sud. De nos jours, les trois imposants châteaux et les remparts du bourg comptent parmi les témoins les plus spectaculaires de l’art médiéval de la fortification. Au fil des siècles, les trois châteaux Castelgrande, Montebello et Sasso Corbaro ont été reconstruits et restaurés à plusieurs reprises. Aujourd’hui, avec ses murailles, ses tours, ses créneaux et ses portes pittoresques, le complexe se présente à nouveau dans sa splendeur d’antan, en grande partie – quelques touches contemporaines en prime: le Castelgrande est ainsi considéré comme un modèle de symbiose entre substance historique et architecture moderne. 

>> Trois châteaux de Bellinzone

  • Où: Tessin
  • Accès: via Bellinzone
  • Meilleure période pour s’y rendre: du printemps à la fin de l’automne

Campings à proximité

>> Trouver des campings à proximité du site du patrimoine mondial des trois châteaux de Bellinzone.

2. Forêts primaires et anciennes de hêtres

Il y a environ 6500 ans, le continent européen était encore recouvert à près de 40% de forêts de hêtres. Le hêtre est l’espèce d’arbre la plus répandue en Europe centrale, notamment grâce à son excellente capacité d’adaptation aux différentes conditions climatiques et géographiques. Cet écosystème forestier unique en son genre constitue non seulement un précieux réservoir génétique pour le hêtre, mais également pour de nombreuses espèces animales et végétales tributaire de ces habitats.

Malgré tout, les interventions humaines exercent une forte pression sur les forêts primaires et anciennes de d’Europe, si bien qu’il n’en reste plus que quelques vestiges aujourd’hui. C’est notamment pour garantir leur protection qu’elles ont été inscrites au patrimoine naturel mondial de l’UNESCO, qui recense aujourd’hui 94 forêts de hêtres dans 18 pays. Deux réserves forestières suisses en font partie: celles des vallées de Lodano, Busai et Soladino (TI) ainsi que celle du Bettlachstock (SO).

>> Forêts primaires et anciennes de hêtres

  • Où: cantons du Tessin et de Soleure
  • Accès: Tessin: via Lodano, Someo ou Riveo (tous dans la Vallemaggia)/Soleure: via Bettlach (près de Granges)
  • Meilleure période pour s’y rendre: du printemps à l’automne

Campings à proximité

3. Couvent bénédictin Saint-Jean-des-Sœurs à Müstair

Les religieuses n’en croyaient pas leurs oreilles lorsque leur couvent a été admis dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, en 1983. À l’époque, le site se trouvait, en effet, dans un état déplorable. Depuis, Müstair n’est pas seulement rénové d’arrache-pied, on y procède également à des recherches. En effet, le couvent est considéré depuis longtemps comme une véritable mine de surprises historiques: étant donné qu’il n’a jamais été entièrement détruit, le site reflète aujourd’hui plus de 1200 ans d’histoire de la construction. La tour dite de Planta, par exemple, date de 960 et constitue ainsi la plus ancienne tour résidentielle et de défense de l’Arc alpin. Cependant, ce sont les fresques de l’église du couvent qui ont été déterminantes pour le classement au patrimoine mondial: elles constituent le cycle de fresques le plus important et le mieux conservé du haut Moyen Âge. Rien que pour cela, la visite du couvent restauré en vaut résolument la peine. Mais également parce qu’on y profite d’un aperçu intéressant du quotidien actuel des religieuses.

>> Couvent bénédictin Saint-Jean à Müstair

  • Où: val Müstair (GR)
  • Accès: via Müstair
  • Meilleure période pour s’y rendre: toute l’année

Campings à proximité

>> Trouver des campings à proximité du site du patrimoine mondial du Couvent bénédictin Saint-Jean-des-Sœurs à Müstair.

4. Haut lieu tectonique de Sardona

Comment des roches plus anciennes ont-elles pu recouvrir des roches plus jeunes de plus de 200 millions d’années? Jusqu’à la fin du XIXe siècle, ce constat contredisait toutes les certitudes scientifiques. C’est dans le paysage montagneux entourant le Piz Sardona, aux confins des cantons de Saint-Gall, de Glaris et des Grisons, que les géologues ont réussi à percer le mystère. Notamment parce que le phénomène y est clairement visible: du grès verrucano rouge ou vert vieux de 250 à 300 millions d’années recouvre le flysch gris-brun-noir, formé il n’y a «que» 35 à 50 millions d’années. Ici, les montagnes sont sens dessus dessous! Ce périple au cœur de la formation des montagnes n’est pas seulement d’une valeur inestimable pour la recherche et l’éducation – les randonneurs et les férus de nature trouveront également leur bonheur dans la région.

>> Haut lieu tectonique de Sardona

  • Où: Saint-Gall, Glaris et Grisons
  • Accès: via Elm (GL), Bad Ragaz (SG), Flims (GR)
  • Meilleure période pour s’y rendre: du début de l’été à l’automne

Campings à proximité

>> Trouver des campings à proximité du site du patrimoine mondial d'haut lieu tectonique de Sardona

World Heritage Experience Switzerland

«Certaines choses sont si précieuses que l’humanité tout entière doit en prendre soin.»  

Telle est la devise de la Convention du patrimoine mondial de l’UNESCO, fondée en 1972. L’idée fondamentale: ce que la nature a mis des millions ou des milliers d’années à créer, ce que l’humanité a mis des siècles à construire, doit être protégé et préservé. Pour qu’un bien naturel ou culturel soit admis sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, un État signataire doit soumettre au Comité du patrimoine mondial une candidature accompagnée d’un dossier détaillé. 

Ce n’est qu’une fois par année que le comité décide si les critères stricts sont remplis et si un site peut intégrer la liste. Pour les sites en question, l’appellation «patrimoine mondial de l’UNESCO» constitue d’une part une distinction exclusive de portée internationale. D’autre part, ce label très convoité implique également une obligation: celle de préserver les patrimoines naturels et culturels distingués.

>> Le Patrimoine mondial de l'UNESCO en Suisse

Avez-vous trouvé cet article utile?
Oui
Non
100%
des utilisateurs ont trouvé cet article utile
4 évaluations
 

En savoir plus

Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 ans Protection juridique
60 ans Livret ETI
Sociétariat famille
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.