Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

Distraction au volant : toutes les voiture ne se valent pas

Dans les véhicules modernes, de plus en plus de fonctions sont commandées par un écran tactile central ou une commande par contrôleur. Cela peut entraîner des coordinations main-œil qui peuvent distraire dangereusement le conducteur dans la circulation. En collaboration avec le club allemand ADAC, le TCS a analysé le risque d'être distrait dans six véhicules de la classe compacte. Le concept de commande a obtenu la mention « très recommandé » pour quatre véhicules, alors qu’il a été « recommandé » pour un autre et que pour un véhicule il n’a obtenu que la mention « recommandé avec réserve ».

06 septembre 2022

 Au cours des dernières décennies, les voitures ont énormément évolué, en particulier dans le domaine de la sécurité. Entre-temps, elles sont devenues de véritables appareils high-tech sur roues, avec d'innombrables possibilités de réglage et gadgets techniques. Afin de rendre les commandes du véhicule aussi ergonomiques et claires que possible, pour qu'elles soient intuitives, les concepteurs automobiles ont développé de nouveaux concepts de commande : Tous les éléments de commande sont concentrés sur un écran tactile central dans le tableau de bord et/ou sur un contrôleur placé sur la console centrale, conçu comme une tablette rotative à pression ou un pavé tactile. Le défi pour les développeurs est de distraire le moins possible le conducteur pendant la conduite.

Ablenkungspotential
 

Mesurer la distraction en détectant le regard

Face à ce phénomène, le TCS a voulu tester l'ampleur du potentiel de distraction dans plusieurs véhicules. Six véhicules au total ont été testés, trois modèles avec écran tactile et trois avec commande par contrôleur. En revanche, la commande vocale ou la commande gestuelle, que quelques modèles proposent en complément, n'ont pas été testées. L'évaluation a donc porté exclusivement sur la facilité d'utilisation des interrupteurs et des commandes principales via l'écran tactile ou le contrôleur/pavé tactile. La distraction a été enregistrée par observation vidéo avec détection du regard.

Utilisation intuitive avec le « contrôleur »

Les participants se sont le mieux débrouillées avec la Mazda 3 et la BMW Série 1 – deux véhicules équipés d'un système de commande basé sur un « contrôleur ». L'évaluation « très recommandé » résulte en premier lieu de l'utilisation intuitive des fonctions de sécurité (éclairage et essuie-glace) et du fait que les deux modèles disposent d'une unité de commande séparée pour la climatisation, qui facilite le réglage des fonctions fréquemment utilisées. La VW Golf et la Dacia Sandero, qui utilisent principalement l'écran tactile pour les fonctions d'infodivertissement, ont également obtenu la mention « très recommandé ». L'entrée d'une destination dans le système de navigation et les commandes pour la téléphonie via le système mains libres demandent nettement moins de temps avec l'écran tactile qu'avec le contrôleur. En revanche, les fonctions de sécurité ne présentent pas de faiblesses marquées. Le point le plus critique était la commande de la climatisation de la VW Golf, qui doit être effectuée en grande partie via l'écran tactile.

Commande moins précise avec le « touchpad »

Les personnes ont trouvé que le « touchpad » de la Mercedes Classe A, qui permet de donner des ordres au système d'infodivertissement en balayant et en appuyant sur une surface sensible au toucher, était moins précis que les commandes rotatives. Les temps de distraction pour trouver la commande des essuie-glaces ont été plus longs que la moyenne, bien que chez Mercedes, celle-ci soit presque traditionnellement logée dans le levier des clignotants à gauche du volant. Le concept de commande de la Classe A a obtenu l'évaluation « recommandé », car même pour les fonctions de climatisation fréquemment utilisées, les personnes testées ont eu besoin de beaucoup plus de temps que chez Mazda, BMW et Dacia, en raison de l'unité de commande de la climatisation placée assez loin en bas et dotée de symboles très petits.

La Tesla présente le plus grand potentiel de distraction chez les novices

Pour les conducteurs qui ne sont pas familiers avec le véhicule, le concept de commande de la Tesla Model 3, logé dans un grand écran tactile, a obtenu le moins bon résultat avec l'évaluation « recommandé avec réserve ». La commande de fonctions importantes pour la sécurité, telles que l'éclairage ou la modification du niveau d'essuie-glace, n'est possible que via l'écran tactile, ce qui entraîne de longs temps de commande et de recherche et donc un potentiel de distraction. En outre, le bouton des feux de détresse, de la même couleur que le ciel de pavillon, n'a été trouvé par aucun sujet sans indication préalable, à une exception près.

Les fonctions liées à la sécurité requièrent une attention particulière

Une commande largement standardisée des fonctions liées à la sécurité, comme les essuie-glaces à droite du volant, un bouton de feux de détresse bien visible et marqué en rouge, ainsi qu'une unité de commande séparée et bien placée pour le chauffage, la ventilation, la climatisation, avec de grandes touches et des symboles, ont l'avantage de permettre aux utilisateurs de s’y trouver rapidement même dans des véhicules peu familiers. En revanche, pour les fonctions de communication, de navigation et d'infodivertissement, un écran tactile s'avère être le média présentant des temps de distraction plus courts que le contrôleur.

Méthodologie du test

Pour le test, une entreprise d'études de marché a recruté 24 personnes qui ne travaillent pas dans le secteur automobile et qui parcourent au moins 6000 km par an. L'interrogation par rapport à leurs véhicules privés a permis d'exclure toute connaissance préalable spécifique à une marque. Après une phase d'adaptation, les personnes ont dû conduire chacune deux voitures d'essai sur un terrain fermé à une vitesse moyenne de 40 à 50 km/h à travers un parcours et effectuer des tâches de commande quotidiennes, importantes pour la sécurité et fréquemment utilisées.

Recommandations du TCS

· Testez le véhicule lors d'un essai routier avant de l'acheter et comparez avec vos préférences : position du siège, hauteur du volant, vue d’ensemble, appuie-tête, facilité d'utilisation, affichages.

· Avant de conduire pour la première fois une voiture de location, prenez le temps de vous familiariser avec les fonctions importantes pour la sécurité et celles qui sont fréquemment utilisées.

· Effectuez les tâches de commande susceptibles de vous distraire, telles que la saisie de destinations dans le système de navigation, lorsque le véhicule est à l'arrêt ou chargez le passager de ces tâches.

· Si plusieurs membres de la famille utilisent une voiture, réglez les affichages et les fonctions préférées à votre goût avant de prendre la route.

· Ne vous fiez pas aux systèmes d'assistance à la distance et au maintien dans la voie. Ceux-ci ne peuvent pas évaluer les événements de la circulation, peuvent échouer à un moment décisif et ne peuvent donc pas remplacer une conduite prévoyante et attentive.

Massimo Gonnella
Massimo Gonnella
Téléphone +41 58 827 27 26
Téléphone +41 76 367 25 33
Partager
durckenE-MailFacebookTwitter
Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 ans Protection juridique
60 ans Livret ETI
Sociétariat famille
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.