Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

Pneus 4 saisons : la polyvalence n’existe pas

Les constructeurs sont toujours plus nombreux à proposer des pneus toutes saisons. Que valent-ils réellement? Dans quelles circonstances leur utilisation se justifie-t-elle? Le TCS a testé sept modèles de pneus. Aucun d’entre eux n’a obtenu mieux que la mention «recommandé avec réserve».

08 octobre 2020

 Il y a quelques années encore, cela allait de soi: en été, on montait des pneus d’été, alors que des pneus d’hiver avec un bon profil étaient privilégiés en hiver. Or, entre temps, de plus en plus de constructeurs proposent des pneus toutes saisons, parce que la demande ne cesse de croître. Les exigences sont par ailleurs nettement plus élevées pour les pneus 4 saisons, comparés aux pneus d’été ou d’hiver conventionnels. En effet, un bon pneu toutes saisons est censé offrir à l’automobiliste une sécurité suffisante par températures froides, sur la glace et la neige, mais aussi lors des fortes chaleurs estivales. La plupart du temps, ce grand écart n’est cependant réalisable qu’en faisant des compromis au niveau de la conception des pneus. Si le comportement hivernal (performances sur la neige) est privilégié, les performances sur route sèche sont généralement affectées. Si, au contraire, les pneus sont conçus pour l’été, ce sont les caractéristiques hivernales qui se retrouvent limitées. Le compromis idéal dépend donc fortement des besoins de l’automobiliste.

Les différences avec les pneus d’été et d’hiver
Les pneus d’hiver se reconnaissent à leurs nombreuses lamelles, qui offrent une bonne adhérence sur la neige et la glace. Leur gomme est plus tendre que celle des pneus d’été, ce qui assure plus de stabilité et permet de freiner sur des distances plus courtes, même quand la température est inférieure à zéro. À l’inverse, les pneus d’été ont plusieurs larges rainures longitudinales prévues pour absorber autant d'eau que possible sur route mouillée. Des blocs de profil flexibles garantissent la sécurité même dans des situations de conduite extrêmes. Visuellement, avec leurs petites lamelles et leurs rainures longitudinales prononcées, les pneus
4 saisons sont un mélange entre pneus d’hiver et pneus d’été. Leur mélange de gomme est adapté à une conduite dans des températures comprises entre -20 et +40 degrés Celsius. Par conséquent, les pneus toutes saisons restent un compromis et leurs performances ne se rapprochent pas de celles de pneus spécifiques été ou hiver.

A qui s’adressent les pneus toutes saisons?
Avant d’opter pour des pneus toutes saisons, il est conseillé de bien connaître l’utilisation que l’on compte faire du véhicule, ainsi que les avantages et inconvénients des différents modèles. Pour les automobilistes vivant dans une région au climat tempéré et ne prévoyant pas de vacances de ski, des pneus 4 saisons avec de bonnes propriétés sur route sèche et mouillée représentent une alternative valable aux pneus spécifiques été ou hiver. A l’inverse, les pneus toutes saisons avec de bons résultats sur la neige et la glace peuvent être intéressants pour ceux qui ne conduisent pas dans des conditions estivales, c’est-à-dire notamment dans le sud de l’Europe. C’est évidemment aussi valable pour les propriétaires d’une deuxième ou d’une petite voiture, parcourant peu de kilomètres et essentiellement en milieu urbain, tout comme pour ceux qui veulent économiser les coûts d’équipement et qui peuvent laisser leur voiture au garage lorsque la météo se dégrade en hiver.

Les résultats des tests
Aucun des sept pneus testés par le TCS n’a obtenu mieux que la mention «recommandé avec réserve» et aucun n’est comparable aux pneus d’été ou d’hiver. Les notes globales de tous ces pneus sont impactées négativement par leurs performances médiocres dans l'un des principaux critères des tests. Le Continental AllSeasonContact, le Goodyear Vector 4 Season, le Michelin CrossClimate+ et le Nokian Weatherproof ont obtenu les meilleurs résultats des tests. Le Continental, le Goodyear et l’ Uniroyal AllSeasonExpert 2 ont été les plus performants sur route mouillée, mais n’ont pas convaincu sur route sèche. Avec ces modèles, une conduite détendue sur l'autoroute n'est pas possible, car la trajectoire doit constamment être corrigée. En queue de classement se trouvent le Vredestein Quatrac pro et le Bridgestone Weather Control A005. Le Bridgestone est globalement «non recommandé», à cause de ses mauvaises performances sur la neige. Tous les pneus 4 saisons testés portent un symbole de flocon de neige et sont considérés comme des pneus d’hiver.

Valérie Durussel
Valérie Durussel
Téléphone +41 58 827 27 26
Téléphone +41 76 367 25 33
Partager
durckenE-MailFacebookTwitter
Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.