Comment se prémunir contre le mal des transports

Le mal des transports peut rendre votre départ en vacances pénible.


Le mal des voyages apparaît au moment où l’organe de l’équilibre envoie des signaux au cerveau que celui-ci ne peut plus interpréter.

Les conducteurs n'ont pas de nausée

Le conducteur lui-même n’est pas affecté. Voici la raison : il a les yeux sur la route et anticipe chaque virage au moyen de son regard. Ainsi, son cerveau sait parfaitement que son corps sera entraîné dans un virage et peut classer la sensation qui en découle dans la bonne catégorie. Si vous êtes sensible au mal des transports : prenez place sur le siège passager et regardez vers l’avant – ou encore mieux, conduisez vous-même.

Le mal des transports est plus fréquent chez les enfants

En effet, ce sont très souvent les enfants qui sont sensibles à des nausées lors de trajets en voiture. Peu importe que le trajet se déroule sur une route en lacets ou que la circulation soit saccadée : la nausée en voiture peut être très désagréable. Par mesure de prévention, il s’agit de conseiller de ne pas vous mettre en route avec un estomac trop plein. 

Pendant la conduite, les enfants ne devraient pas se distraire par la lecture ou l’utilisation de consoles de jeux – ces deux facteurs empirent notablement les dichotomies entre la perception d’équilibre et la vue.

Remèdes contre le mal des transports

D’autres moyens sont l’utilisation de bandelettes d’acupressure que l’on trouve en pharmacie : une boule est intégrée dans le matériau élastique qui le constitue et celle-ci appuie sur un point d’acupressure efficace contre les nausées qui se situe sur le bras.

Des médicaments peuvent aussi aider – il s’agit de demander conseil à votre médecin avant la prise d’un remède, comme certains médicaments ne sont disponibles que sur ordonnance. Une aération constante de l’habitacle peut réduire la sensation de nausée. Et, évidemment, le conducteur devrait aborder les virages avec soin.


Ces informations se veulent des indications sommaires et ne doivent pas représenter la seule base pour des décisions liées à votre état de santé. Consultez votre médecin ou votre pharmacien en cas de question médicale. Une recherche sur internet ne remplace pas une consultation par un professionnel.

Pour toute suggestion ou contribution, vous pouvez nous contacter par e-mail : mdtcsch

Inselspital

Cet article a été réalisé en collaboration avec le Professeur Dr. med. Aristomenis Exadaktylos, Médecin chef et Directeur clinique du Centre des urgences de l’Hôpital de l’Ile (Hôpital universitaire de Berne).

www.insel.ch

Partager
durckenE-MailFacebookGoogle +Twitter

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.