Voitures appliquant le régime 95 g

Nous avons vérifié le bilan CO2 global de 4 petites voitures et les avons comparé. Les résultats sont prometteurs.

Le TCS a testé 4 petites voitures dotées de différents systèmes de propulsion à haut rendement énergétique. Après une comparaison des caractéristiques routières usuelles, les experts ont procédé à une analyse complète des émissions de CO2. Une fois de plus, la consommation relevée dans la pratique dépasse les données d'usine. Les émissions de CO2 ne dépendent pas seulement de la consommation de carburant.

Aperçu des résultats

Fiat Panda

Fiat Panda, 0.9 TAir Lounge, gaz naturel (CNG)

Prix : CHF 17'700.-

Test de voiture : 59%

Note bilan CO2 global : 81%

Evaluation TCS : très recommandé

Mitsubishi Space Star

Mitsubishi Space Star, 1.2 Style automatique, essence

Prix : CHF 17'190.-

Test de voiture : 63%

Note bilan CO2 global : 74%

Evaluation TCS : très recommandé

Peugeot 208

Peugeot 208, HDI 100 S&S Active, diesel

Prix : CHF 21'850.-

Test de voiture : 65%

Note bilan CO2 global : 80%

Evaluation TCS : très recommandé

Renault ZOE

Renault ZOE, R240 Intens, électricité

Prix : CHF 23'600.-

Test de voiture : 67%

Note bilan CO2 global : 96%

Evaluation TCS : très recommandé

Dépassement de la consommation affichée dans le cadre habituel

Les résultats du test indiquent que les données de consommation normalisées des constructeurs sont réalisables, mais uniquement dans des conditions idéales: route appropriée, conditions de circulation et météorologiques optimales, un minimum de consommateurs enclenchés, donc ni climatiseur, ni chauffage des sièges. En revanche, les données d'usine restent inatteignables en utilisation courante: même avec ces véhicules, il faut compter avec une consommation supplémentaire allant jusqu'à 1.5 l/100 km. La consommation est déterminante pour les émissions de CO2 des voitures alimentées par des carburants fossiles. Pour la Renault électrique il faut tenir compte des émissions de CO2 générées par la production du mix électrique suisse. La Fiat Panda à propulsion au gaz naturel profite du fait que son carburant comprend en Suisse 20% de biogaz neutre en termes de CO2.

Victoire du véhicule à moteur électrique

Le vainqueur aux points est la Renault Zoe. Alimentée par le mix électrique suisse elle émet le moins de CO2. Sa grande faiblesse, c'est sa faible autonomie (seulement 150 km) et la durée relativement longue de la recharge. Son coût de consommation est environ le double de celui de ses concurrentes, car il faut prendre en compte la location de la batterie. Les deux candidats à moteur à explosion, la Peugeot 208 et la Mitsubishi Space Star, ont un bon comportement routier, la Peugeot offrant de surcroît d'appréciables performances. Le rapport prix/prestations de la Mitsubishi est très attractif dans l'ensemble. Consommant du gaz naturel, la Panda est un véhicule extrêmement pratique grâce à son espace et à ses nombreux rangements, mais aussi par sa maniabilité et la bonne visibilité dont jouit le conducteur. Faire le plein au gaz naturel, c'est très simple, mais le réseau de stations offrant ce carburant est toujours restreint.

Bilan global CO2

En considérant le bilan global CO2, il s'avère qu'il ne faut pas ignorer la production du véhicule et du carburant.