Piétons

Les piétons sont les usagers de la route les plus vulnérables, en particulier les enfants et les seniors. Nous vous proposons 10 conseils pour votre sécurité.

Qu’est-ce qu’un piéton ?

C’est celui qui se déplace à pied, nous direz-vous. Facile ? Pas tant que cela. Car, certes, un piéton est celui qui se déplace à pied sur la voie publique, mais un piéton est avant tout un usager de la route avec des droits et des devoirs, au même titre qu’un automobiliste ou un cycliste par exemple. De plus, les piétons ont la particularités de regrouper toutes les tranches d’âge, des plus jeunes aux plus âgés : nous sommes donc tous à un moment ou à un autre « piéton ».

Enfants et seniors particulièrement vulnérables

En Suisse, on dénombre chaque année plus de 700 piétons grièvement blessés et près de 80 piétons tués. Pourquoi ? Dépourvu de protection, le piéton est un usager particulièrement vulnérable. Les enfants jusqu’à 14 ans et les seniors âgés de plus de 65 ans sont les plus touchés. En période d’hiver, l’obscurité et le manque de visibilité augmente le risque d’accident pour les piétons.

Que faire pour protéger les piétons ?

D’une part, les conducteurs devraient davantage avoir d’égards pour les piétons dans la circulation et être plus conscients des risques. En outre, ils devraient leur céder la priorité lorsque ceux-ci se positionnent clairement au bord de la chaussée pour pouvoir la traverser. Quant aux piétons, ils ne devraient toutefois s’engager sur la chaussée que si les véhicules sont en mesure de s’arrêter.

Sensibilisez vos enfants aux dangers de la circulation

Accidents de la circulation : enfants très exposés

En Suisse, chaque année, plus de 1000 enfants sont blessés ou tués dans un accident de la route. Entre 5 et 14 ans, les accidents constituent même la première cause de mortalité. Ceci s’explique notamment par le développement même de l’enfant. En effet, les enfants, de par leur petite taille, ne peuvent avoir une vue d’ensemble de la situation. De plus, ils ont du mal à évaluer la vitesse et la distance des véhicules.

Le chemin de l’école : un moment important pour vos enfants

Les enfant sont également impulsifs et souvent imprévisibles. Ce n’est que vers l’âge de 14 ans qu’il parviennent à se concentrer plus longtemps sur le trafic routier. Il est donc primordial que vous, parents, parcouriez le chemin de l’école avec votre enfant afin de le sensibiliser aux dangers qu’il pourrait rencontrer une fois seul. Optez pour le chemin le plus sûr, qui n’est pas forcément le plus court.

Baudrier

Munissez votre enfant d’un baudrier afin qu’il soit plus visible, notamment dans l’obscurité et durant les mois d’hiver. Vous pouvez obtenir ces baudriers auprès de la plupart des sections TCS.

Parents-taxi

Les enfants des parents-taxi (parents qui emmènent leur enfant à l’école en voiture) évaluent moins bien les dangers dans la circulation car ils ne parcourent pas le chemin de l'école à pied. Ces enfants encourront un risque d’accident plus élevé le jour où ils se retrouveront seuls dans la circulation. Les parents devraient faire leur possible pour que leurs enfants aillent à pied à l’école pour qu'ils puissent bien prendre bien conscience des dangers de la circulation.

En outre, le chemin de l'école favorise les contacts sociaux et permet ainsi à l'enfant de précieux échanges avant même d'arriver à l'école.

10 conseils de sécurité pour les piétons

  • Prévoyez toujours assez de temps pour vos déplacements.
  • Soyez bien visible (vêtements clairs, notamment dans l’obscurité).
  • Signalez votre intention de traverser la route en vous positionnant de manière claire et si possible, cherchez le contact visuel avec le conducteur du véhicule.
  • Le droit de priorité n’est jamais absolu. Les véhicules ont besoin d’une certaine distance pour pouvoir s’arrêter. Pensez-y.
  • Tenez compte de tous les véhicules venant des différentes directions.
  • Ne traversez pas la route de manière intempestive.
  • Evitez le port d’écouteurs, source d’accidents grandissante.
  • Engagez-vous sur le passage uniquement lorsque le véhicule s’est arrêté. Marchez en traversant (enfants, ne courez pas en traversant!).
  • Ne traversez jamais la route juste devant ou derrière un bus, un tram ou tout autre obstacle.
  • Ayez conscience qu’un véhicule a besoin d’une certaine distance pour pouvoir s’arrêter.

Saviez-vous que...

  • sur un passage piéton avec îlot, chaque partie est considérée comme un passage indépendant ?
  • les piétons n’ont pas le droit de traverser la route si les véhicules sont si proches qu’ils ne peuvent s’arrêter ?
  • le tram est prioritaire sur les piétons même s’il y a un passage-piétons ?
  • la distance de freinage d’un véhicule roulant à 50 km/h peut atteindre 35 m ?

Passages piétons avec îlot

Sur ce type de passage piétons, chaque partie du passage est considérée comme passage indépendant. On se trouve donc face à deux passages piétons.

Passages piétons avec îlotzoom
 

Passage piétons avec voie de tram

Dans cette situation, le tram est prioritaire par rapport aux piétons !

Passage piétons avec voie de tramzoom
 

Zone 20 ou zone de rencontre

Dans une zone 20, les piétons ont la priorité, mais ils doivent toutefois éviter d’entraver inutilement la circulation des véhicules.

Zone 20 ou zone de rencontrezoom
 

Zone 30

Dans une zone 30, les véhicules sont prioritaires par rapport aux piétons. S’il y a un passage piétons dans une zone 30, les même règles s’appliquent comme pour n’importe quel autre passage piétons.

Zone 30zoom
 

Passage piétons avec feux de signalisation

Ici, le piéton a la priorité au vert. Lorsque le feu passe à l’orange, il est conseillé de ne pas s’élancer sur le passage mais d’attendre à nouveau le feu vert. Attention : Le piéton n’a pas la priorité s’il traverse au rouge, même sur le passage.

Passage piétons avec feux de signalisationzoom
 

Principaux panneaux

 
 
Chemin pour piétons

Partager

Liens

Piétons
Piétons

Brochure A5

La brochure « Chère maman, cher papa »

Cette brochure à été imprimée en 10 langues et donne des conseils importants aux parents ayant des enfants à l'âge préscolaire oui qui vont à l'école enfantine: préparation au chemin de l'école, traverser la rue, être un exemple pour l'enfant, etc.

Contact

TCS Sécurité routière
Tél. +41 58 827 23 90
Fax +41 58 827 51 24