Comparatif de phares de vélo



Comment choisir l’éclairage adéquat parmi la multitude de phares vendus en magasin ? Le TCS a mis 8 dispositifs d’éclairage à rude épreuve.

L'éclairage du vélo joue un rôle central

Le risque d'accident de la circulation est 3 fois plus élevé au crépuscule et de nuit que de jour. Il peut même être 10 fois plus élevé si de surcroît il pleut, s'il neige ou si on roule à contre-jour. C'est dire l'énorme importance d'un bon éclairage pour les cyclistes tout particulièrement.

Aperçu des résultats

Conseils TCS

  • Pour les phares sans limite clair-obscur précise : le point le plus lumineux du faisceau doit être dirigé vers le sol à environ 10 m de la source.
  • Pour les phares avec limite clair-obscur : ils doivent être placés horizontalement ou inclinés légèrement vers le bas.
  • Pour augmenter la visibilité latérale, il existe dans le commerce des rayons, des pneus et des casques réfléchissants ainsi que des sprays réfléchissants pour vélos et vêtements.
  • Penser toujours à l’environnement et préférer les batteries rechargeables aux piles alcalines.
  • Piétons ou cyclistes, la sécurité est le maître mot : s’équiper en plus de lampes (frontales ou phares) de vêtements clairs, de gilets ou brassards ré- fléchissants.
  • De tels gilets existent également pour les chiens.
  • Pour les dispositifis avec forte intensité lumineuse, ajuster le phare de manière à ne pas éblouir les autres usagers.
  • Les phares principaux ne doivent pas clignoter. Il est toutefois autorisé d’utilier une lumière complémentaire clignotante dirigée vers l’avant. 
  • Les phares dirigés vers l’arrière ne doivent pas clignoter, uniquement éclairer.

Aperçu des résultats

"L’éclairage de la bicyclette joue un rôle capital dans la prévention des accidents."

Tous les résultats du test [PDF, 0.1MB]
Partager

Offres du TCS

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring
 
Itinéraires
Inforoute
Ma section