Automobile

En Suisse, l’automobile est le moyen de transport privilégié. Bien que la technologie des voitures modernes ait amélioré la sécurité, l’état du véhicule et le comportement du conducteur restent déterminants.

Les automobilistes, premières victimes d’accidents

L’Office fédéral des routes (OFROU) a dénombré en 2011 119 décès parmi les automobilistes et leurs passagers. Bien que ceux-ci aient subi moins d’accidents en 2011 qu’en 2010, ils restent la catégorie d’usagers de la route la plus représentée lors d’accidents.

La première cause d’accidents avec dommages corporels en 2011 est le non-respect de la priorité, suivie par l’inattention, la distraction, l’état du conducteur et la vitesse inadaptée.

Sécurité routière : comment mettre toutes les chances de son côté ?

Conducteur

L’état du conducteur est déterminant dans la conduite d’un véhicule. Ne prenez pas le volant si vous êtes sous l’effet de certains médicaments, de drogues, d’alcool ou de la fatigue. Restez concentré sur votre conduite et ne vous laissez pas distraire par la radio, le téléphone, etc.

Position du conducteur et des passagers dans le véhicule

Une position adéquate du conducteur évite à ce dernier certaines douleurs physiques et permet de réagir rapidement en cas de situations d’urgence.

  • Assise du siège : le bassin doit être plaqué au fond du siège afin qu’il n’y ait aucun écart entre le bas du dos et le dossier du siège. La hauteur du siège doit offrir une bonne visibilité.
  • Dossier du siège: la position la plus verticale possible soulage le dos et permet de diminuer l’espace entre la tête et l’appui-tête.
  • Bras : ils doivent être ni trop tendus ni trop repliés. Les épaules doivent rester en contact avec le dossier.
  • Jambes : le siège doit être positionné de façon à ce que les jambes ne puissent pas être totalement tendues en appuyant sur la pédale. La cuisse droite ne doit pas trop appuyer sur l’assise lorsque l’accélérateur est enfoncé.
  • Tête : le bord supérieur de l’appui-tête doit être à la même hauteur que le sommet du crâne. La distance entre la tête et l’appui-tête doit être la plus petite possible.
  • Ceinture de sécurité : elle doit passer sur l’épaule et non à la base du cou. Elle doit appuyer sur les os du bassin et non sur le ventre.
  • Siège enfant : les enfants jusqu’à 12 ans et ceux dont la taille est inférieure à 150 cm doivent être transportés dans un siège d’enfant adapté.


Les passagers doivent eux aussi veiller à régler l’appui-tête et la ceinture de sécurité de manière optimale.

Assurez-vous que votre véhicule est en état. Vérifiez régulièrement les éléments suivants :

  • Ampoules des feux et clignotants
  • Freins et amortisseurs
  • Niveau de l’huile, du liquide de refroidissement, du liquide de frein etc.
  • Pression des pneus (pneus adaptés à la saison), usure
  • Pare-brise et vitres bien dégagés pour une visibilité optimale

Faites également régulièrement contrôler votre véhicule auprès d’un professionnel. Munissez votre véhicule de la fiche de secours (indications sur le modèle pour les secours en cas de désincarcération).

Comportement sur la route

Votre comportement sur la route est déterminant. Voici quelques règles de base à suivre en tant que conducteur :

  • Adaptez votre vitesse aux conditions de la route
  • Gardez une distance suffisante avec les autres véhicules
  • Indiquez toujours vos intentions (clignotant)
  • Restez cool dans la circulation
  • Respectez les autres usagers de la route, notamment les cyclistes et les piétons
  • Soyez attentifs et tenez-vous prêt(e) à réagir lorsque vous vous approchez d'enfants. Ralentissez et klaxonnez si nécessaire
  • Concentrez-vous sur votre conduite (pas de conversation téléphonique même avec un kit main libre)
  • Planifiez suffisamment de temps pour vos trajets et faites des pauses fréquentes lors de longs voyages

Achat d’une automobile

Alors qu’à l’heure actuelle, les voitures modernes sont munies de l’ABS (système antiblocage des freins) et de l’EPS (stabilisation du véhicule), on voit apparaître de plus en plus de systèmes d’assistance à la conduite qui augmentent la sécurité des passagers, comme par exemple le système de freinage d’urgence automatique, le régulateur de distances (maintient la distance choisie avec le véhicule qui précède) ou encore le détecteur de piétons.

Tous ces systèmes contribuent à augmenter la sécurité automobile. Pensez-y lors de l’achat d’un nouveau véhicule.

Cours

Les systèmes d’assistance à la conduite augmentent grandement la sécurité des véhicules. Toutefois, il n’en reste pas moins qu’une conduite adaptée et attentive reste la meilleure des protections.

Le TCS dispense de nombreux cours pour améliorer sa conduite : cours de perfectionnement à la conduite, cours pour seniors, cours eco-drive, cours neige et glace etc. Vous trouverez toutes les informations sur les cours auprès de votre section TCS ou auprès des centres TCS de conduite et de sécurité routière.