Casque à vélo : obligatoire ?

Le TCS s’oppose à une obligation de porter le casque, mais le recommande fortement.


Les expériences faites dans des pays comme l'Australie et la Nouvelle-Zélande, qui connaissent un régime obligatoire, indiquent un net recul du nombre de déplacements à bicyclette.

Compte tenu des effets secondaires indésirables de cette mesure, il serait disproportionné d'imposer le port obligatoire du casque cycliste. Même une personne ne mettant pas son casque pour un court trajet dans son quartier risquerait une amende.

L'obligation du casque pour les cyclistes pratiquement inapplicable

Renseignements pris auprès de la police, le contrôle de cette obligation ne serait en outre guère possible dans la pratique. Le TCS et Pro Vélo préfèrent voir la police intervenir quand il s'agit de veiller à la sécurité de tous, par exemple pour le respect des règles de circulation (feux rouges, contresens, circuler sur les trottoirs et de téléphoner en conduisant). 

Les deux organisations admettent certes que le casque cycliste réduit le risque de blessures à la tête, mais elles préfèrent miser sur l'information que sur la contrainte. Il est surtout important que le casque soit correctement porté pour offrir une protection optimale.

Le TCS recommande le port du casque et appelle à la responsabilité individuelle des cyclistes.

Partager
Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.