Vous êtes sur les pages de :
Choisir une section
Appenzell AR
Argovie
Bâle
Berne
Bienne-Seeland
Fribourg
Genève
Glaris
Grisons
Jura - Jura bernois
Jura neuchâtelois
Neuchâtel
Schaffhouse
Schwytz
Soleure
St-Gall - Appenzell IR
Tessin
Thurgovie
Uri
Valais
Vaud
Waldstätten
Zoug
Zurich
 

180 participants à la sortie Trait d'union sur le Doubs

Pas moins de 180 técéistes ont participé à la sortie Trait d'union-Bindestrich du 18 août 2018. Cette manifestation réunit chaque année des sociétaires appartenant aux sections de Soleure, de Biel-Bienne-Seeland, du Jura neuchâtelois et de Neuchâtel, au-dessus de la barrière des langues et avec l'eau comme fil conducteur. Cette année, le Doubs était la vedette.

20 août 2018

Les participants se sont retrouvés en début de matinée à la tour Espacité qui domine la ville de La Chaux-de-Fonds pour un café-croissant. Le président de la section organisatrice, Bernard Chételat, était sur les dents !  Les Soleurois étaient les plus nombreux. Tout s’est finalement très bien passé du point de vue de l’organisation

Très bas niveau du Doubs

Les técéistes ont ensuite repris leurs cars pour Villers-le-Lac où ils ont pu constater le niveau très bas du Doubs. Dramatique même pour les poissons. Les eaux du lac des Brenets étaient toutefois encore suffisamment hautes pour permettre la navigation. Elles faisaient en revanche ressortir les berges rocheuses.

Deux embarcations des Bateaux du Saut du Doubs ont emmené la cohorte bilingue pour une croisière. La météo a été assez fraîche durant la matinée, de quoi permettre un embarquement agréable sur les deux unités qui attendaient cette forte cohorte bilingue.

Pas une goutte d'eau au Saut du Doubs

Les participants se sont détendu les jambes en admirant le paysage, côté français. Le Saut du Doubs qu’ils avaient sous les yeux ne charriait pas une goutte d’eau ! Les photos prises ce jour-là témoignent des spectaculaires blocs de calcaire que l’écume bouillonnante rend d’ordinaire invisibles.

Bien arrosé et basé sur les produits de Franche-Comté, le repas pris sur les bateaux a été apprécié.

Aux Moulins souterrains

La balade s’est poursuivie aux Moulins souterrains du Col-des-Roches, qui ont été une découverte pour beaucoup, et dont l’aménagement sans cesse amélioré a été largement admiré. Les guides ont expliqué l’histoire de ces moulins uniques en Europe et qui doivent beaucoup aux bénévoles qui, dans les années 70, ont débarrassé le dépotoir d’alors, pour le transformer en futur musée.

Les cars ont conduit sans anicroche les participants jusqu’à leur lieu de départ. A l’année prochaine, pour une nouvelle sortie Trait d’union-Bindestrich, durant la seconde partie du mois d’août !

Partager
Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.