Vous êtes sur les pages de :
Choisir une section
Genève
Appenzell AR
Argovie
Bâle
Berne
Bienne-Seeland
Fribourg
Genève
Glaris
Grisons
Jura - Jura bernois
Jura neuchâtelois
Neuchâtel
Schaffhouse
Schwytz
Soleure
St-Gall - Appenzell IR
Tessin
Thurgovie
Uri
Valais
Vaud
Waldstätten
Zoug
Zurich
Camping Club
Canoë Club
 

Rue de la Croix-Rouge sous les feux des projecteurs

L’office cantonal des transports a publié le 31 octobre dernier un arrêté de réglementation du trafic, qui vise à interdire la circulation des voitures automobiles et des motocycles sur la rue de la Croix-Rouge dans le sens de la descente en direction de la place de Neuve, à compter de la place des Casemates et de la rue de l’Athénée. Le TCS Genève a demandé l'avis des citoyens genevois dans le journal Itinéraire de novembre. Voici les réponses reçues.

25 novembre 2019

Avis du TCS

Cette mesure aura pour conséquence directe un report du trafic sur votre rue, avec non seulement un risque de surcharge, mais aussi d’augmentation des nuisances sonores. Ce report de trafic soulèvera des problèmes sérieux sous l’angle de l’art. 9 de l’OPB. Le cadastre du bruit routier montre en effet que la plupart des façades des immeubles donnant sur cet axe sont particulièrement exposées.

Le TCS a donc décidé de faire recours contre ce projet visant à détourner le trafic individuel motorisé d’un axe dépourvu de toute habitation pour le diriger sur des axes bordés d’habitations qui vont en souffrir.

Votre avis

Nouvelle réglementation à la rue de la Croix-Rouge : une aberration de plus de nos autorités "compétentes" en matière de circulation routière...Cette nouvelle réglementation va générer une gabegie complète dans ce quartier...engorgement total de la rue de Candolle et boulevard des Philosophes, seules possibilités pour se rendre à la place du Cirque et ensuite au pont de la Coulouvrenière et à la gare.

Une automobiliste dépitée,
Madeleine

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réglementation et essais de quasi-fermeture pour les automobilistes, aussi stupide qu'insensée. Cette voie est une petite ceinture où il n'y a pratiquement pas d'habitations riveraines. Je l'utilise pratiquement quotidiennement en voiture ou quelquefois à vélo, je n'y ai jamais senti de problème. La circulation sera reportée plus loin sur des axes munis de feux qui ne débitent qu'au compte-goutte. Résultat, perte de temps, stress, encombrements de carrefours et pollution.
Encore une mesure orientée pour faire plaisir à quelques radicalisés de la décroissance.

Incompétentes, les autorités politiques font n'importe quoi ?

Voilà mon avis.
Cordialement,

Marc

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonjour,

Je vous écris ces quelques lignes comme vous le suggérez en page 7 du dernier "Itinéraire" concernant la nouvelle réglementation souhaitée de la rue de la Croix-Rouge.

Je peux tout à fait comprendre le souhait des autorités de réduire le trafic motorisé au centre ville mais cette future disposition ne fera que reporter le problème sur les rues voisines, notamment la rue de Candolle et le Bd des Philosophes. Et je ne parle pas du rond-Point de Plainpalais qui est déjà saturé aux heures de pointe.

Roulant en 2 roues motorisés toute l'année, ne pourrait-on pas autoriser ce genre de véhicules également dans le sens de la descente, en limitant la vitesse à 20 ou 30 km/h si souhaité ?

Cela permettrait de ne pas encombrer les autres axes qui seront de toute façon bloqué ou de ne pas rouler dans la voie de bus du Bd des Philosophes au risque de de choper une amande !!

Merci par avance de tout ce que vous faite pour la mobilité à Genève et meilleures salutations.

Dominique

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je viens de prendre connaissance du projet de réaménagement de la Croix-Rouge.

Certainement encore un projet d'ingénieurs qui travaillent le nez sur leurs plans sans aller voir sur place les flux de circulation.
Habitant Champel, la rue de la Croix-Rouge que j'emprunte régulièrement est pour moi le chemin le plus direct pour accéder à la Place de Neuve et au-delà.

Quel genre de gymkhana devrais-je effectuer à l'avenir ?
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Jacques

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonjour !

Je vais essayer de rester calme et objectif face à ce projet dénué de sens.

1. Pour les cyclistes, dont la protection est la première raison avancée par le Département, il existe le Parc des Bastions, enfin son allée centrale. Autrement plus agréable que la route, non ?
2. Voie unique mixte à la montée. Est ce que les développeurs ont jamais mis les pieds à la Place de Neuve entre 17:00 et 19:00 ? Gabegies annoncée.
3. Voie interdite aux véhicules privés à la descente. Mais la rue de La Croix Rouge est le prolongement de la rue de l’Athénée depuis Champel ! Où passera ce trafic ? Est-ce que le projet s’intègre dans un plan de circulation de quartier ? Quelles sont les mesures s’accompagnent du trafic (je ne parle pas d’un report forcé sur les bus !)
4. Jules César l’avait tenté en démolissant le pont de l’Ile. Dal Busco aura réussi : la rive droite et la rive gauche de Genève sont définitivement séparées.

Bon courage au TCS ! Combattez cette hérésie devant les tribunaux et au niveau politique.

Cordiales salutations.

Philippe

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Bonjour,

Dans l'intérêt de tous les usagers de cette route, la solution mise à l'essai par le Département cantonal des infrastructures est sans aucun doute la meilleure.
S'y opposer va à l'encontre du bon sens.
En effet, à moins de construire à passage sous-voie pour les piétons qui traversent cette route à la hauteur de la Place Neuve, je ne vois pas comment améliorer la fluidité sur cet axe autrement que par une limitation du trafic motorisé individuel. Le report de ce trafic sur d'autres routes est inévitable et nécessaire. On entendra moins de coups de klaxons et d'accélérations intempestives.

Bien cordialement
Sergio

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Direction de la section genevoise
Quai Gustave-Ador 2
1207 Genève
Partager
durckenE-MailFacebookTwitter
Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.