Vous êtes sur les pages de :
Choisir une section
Genève
Appenzell AR
Argovie
Bâle
Berne
Bienne-Seeland
Fribourg
Genève
Glaris
Grisons
Jura
Jura neuchâtelois
Neuchâtel
Schaffhouse
Schwytz
Soleure
St-Gall - Appenzell IR
Tessin
Thurgovie
Uri
Valais
Vaud
Waldstätten
Zoug
Zurich
Camping Club
Canoë Club
 

Alain Morisod commente ses déplacements à Genève.

"Nous avons un train de retard"

01 juin 2018
alain morisod

COMMENT VOUS DÉPLACEZ-VOUS À GENÈVE ?
Essentiellement en bus, d’Anières, où j’habite, aux Eaux-Vives, où je travaille. Je suis abonné aux TPG depuis plus de 40 ans et je n’ai jamais appris à conduire. Pendant la journée, il arrive qu’un de mes collaborateurs m'amène à mes rendez-vous, sinon je fais appel à un taxi. Je suis un bon client des taxis, mais pas forcément des taxis Uber (rires).

POUR QUELLE RAISON ?
Je me sens proche des taxis genevois et leur service est très bon. Je les connais pratiquement tous.

VOUS NOUEZ DES RELATIONS DANS LES TPG ?
Ah oui! Certains chauffeurs sont très loquaces, d’autres plus discrets. Avec certains on se tutoie même. Pour la petite histoire, l'un d'eux m’a dit: «C’est vous ou bien vous lui ressemblez?». C’est assez sympathique. Selon moi, à Genève, les personnes qui gueulent contre les transports publics sont celles qui ne les utilisent pas. Ils sont à l’heure, ils fonctionnent tous les jours. On oublie que nous sommes mieux lotis qu’ailleurs, comme en France par exemple où la tolérance d’horaire est d’une demi-heure à trois heures. Je n’ai personnellement pas à me plaindre et je m’organise en conséquence. Le matin, par exemple, je pars tôt pour éviter de prendre le même bus que les élèves (trop de bruit).

LA MOBILITÉ EN GÉNÉRAL EN VILLE ?
La voie de bus sur le pont du Mont-Blanc a selon moi contribué à améliorer le trafic. Cependant, la situation à la place de la Gare est un scandale! On ne sait pas si ce sont les taxis qui doivent passer, les bus ou les piétons. On ferme de plus en plus de rues, on met en place des sens uniques... On n’y comprend plus rien. Quelle idée de mettre les voitures en épi le long de la rue du XXXI-Décembre aux Eaux- Vives! C’est tellement dommage! Cette avenue qui donne sur le jet d’eau! On se trompe de combat. De plus, les gens sont viscéralement indépendants, ils veulent aller avec leur voiture le plus près possible du bureau. On ne sait pas appréhender l’avenir à Genève!

AU SUJET DE LA RÉORGANISATION DE LA GARE ?
A voir, mais des emmerdes pendant des années. La rue des Alpes en double sens? Je ne savais pas. La nouvelle gare est cependant très très belle, un truc super, et qui reste super fonctionnelle.

VOTRE AVIS SUR LE COMPORTEMENT DES CYCLISTES ?
Les avis sont partagés, cela dépend des jours. Parfois je sors de mon allée et j’aperçois des cyclistes qui arrivent et me bousculent... Quant au pont du Mont-Blanc, on n'en parle même pas. Ils n’ont rien à faire là! Même s’ils veulent emprunter une piste cyclable, ils ne prennent pas en compte les signaux de circulation. Et avec une telle impunité, ils se croient parfois tout permis.

QU’EST-CE QUI VOUS ÉNERVE DANS LA VIE QUOTIDIENNE AU SUJET DE LA CIRCULATION ?
Pour une ville moyenne on subit les nuisances d’une grande ville. Un réseau de circulation mal pensé et pas de parkings souterrains dans les maisons. À toutes les heures de la journée, il y a des problèmes. Et cela va plus vite que ce que les autorités essaient d’entreprendre pour les résoudre. On a par ailleurs une recrudescence de l'utilisation de la voiture. Les personnes souhaitent se parquer devant la porte de leur lieu de travail!

MOINS DE FÊTES DE GENÈVE OU PAS DE FÊTES DE GENÈVE, EST-CE QUE CE SERA MIEUX POUR LA CIRCULATION ?
L’association organisatrice n’existe plus, mais les feux existeront toujours. Que les Fêtes existent ou soient raccourcies, cela m’importe peu. Je pense que 11 jours sont une bonne durée. Nous devrions mettre l'accent sur le Jardin anglais. Car il y a un parking souterrain, un bel accès, et pas de maisons dans les alentours. Ceux qui habitent sur le quai ne sont en revanche pas contents. Ils ont pourtant la chance d’habiter dans un bel endroit. De temps en temps dans la vie, il faut accepter le fait qu'une manifestation soit mise sur pied pour tout le monde et pour que les gens viennent s’amuser.

VOUS VOYAGEZ ÉNORMÉMENT. UNE VILLE QUI SELON VOUS EST UN EXEMPLE À SUIVRE ?
Bordeaux. C'est beau, fonctionnel et simple. Il suffit de pas grand-chose. Le problème ici c’est que nous avons pris trop de retard. Les quais à Genève ne sont ni coquets ni accueillants. On n’a pas non plus le sens festif ni celui de l’accueil.

L’AVION ?
Pas d’appréhension particulière. Je trouve ça très pratique, surtout avec l’aéroport juste à côté. L’accès est cependant compliqué et sous- dimensionné. Dans beaucoup de domaines, on n’a jamais anticipé les besoins. Le temps qu’un projet se réalise, nous sommes déjà en retard.

Anaïs Pitteloud 

TCS Section Genève
Quai Gustave-Ador 2
1207 Genève
Partager
Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.