Après les Alpes, le Plateau

Berne, 1er juin 2016. Le TCS salue l’achèvement du tunnel de base, qui constitue un élément clé pour l’acheminement des marchandises longue distance entre le nord et le sud de l’Europe. Il est temps désormais de vouer une plus grande attention à l’axe est-ouest, où se concentre l’essentiel de notre activité économique. Ceci devra passer par le futur programme de développement de l’infrastructure routière et le fonds FORTA.

01 juin 2016

En tant que plus grand club de la mobilité en Suisse, le TCS a soutenu ce projet ferroviaire dès le début, dans l’idée que celui-ci allait favoriser le transfert du trafic de marchandises longue distance sur le rail. C’est ainsi qu’ont été investis des montants très importants ces deux dernières décennies, qui se sont concentrés sur l’axe ferroviaire nord-sud.  

Du FAIF au FORTA

Après la mise en œuvre du programme FAIF (42 milliards à l’horizon 2040), destiné à développer l’infrastructure ferroviaire, et la réalisation des grandes transversales alpines (Lötschberg, Gothard et Ceneri), le TCS attend de la Confédération qu’elle consacre une plus grande attention à l’axe est-ouest, où se situent les grandes agglomérations et les principaux flux de trafic des personnes. Après vingt années de planification et d’investissements lacunaires sur le plateau suisse, le TCS attend beaucoup du futur fonds FORTA, en cours de validation auprès du parlement fédéral, qui permettra des investissements plus substantiels pour lutter contre la paralysie du trafic néfaste pour notre économie.  

 

Peter Goetschi
Président central
+41 79 247 23 04
peter.goetschi@tcs.ch

Partager
Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.