Sport et troisième âge

Jusqu’à quand peut-on s’entraîner sans risque particulier ? De quoi faut-il tenir compte ?


Le Professeur Dr med. Andreas Stuck, Médecin-chef et Directeur de clinique de la Clinique universitaire de gériatrie de l’Hôpital de l’Ile à Berne nous entretient au sujet de la pratique du sport pour les personnes dont l’âge est plus avancé.

Monsieur Stuck, quels sont les effets de la prise de l’âge sur les capacités de mobilité et sur la pratique du sport en général ?
Les changements liés à la prise d’âge entraînent une diminution des performances en matière de sport à haut niveau. Les personnes qui participent à des concours ou des tournois, par exemple, ou celles qui se fixent des buts de performance dans la pratique de leur sport doivent adapter leurs attentes en fonction de leur âge. Un alpiniste ne pourra plus planifier les mêmes itinéraires que par le passé. Et ceci concerne tout le monde : qui veut rester en forme malgré la progression de son âge, doit encore plus s’entraîner que dans ses jeunes années.

Pratiquer un sport lorsque l’on avance en âge : est-ce même bon pour la santé ?
La pratique du sport, si elle est adaptée à l’état de santé et aux intérêts personnels des sportifs, est bonne pour la santé. Ce ne sont pas uniquement les muscles qui profitent de ces mouvements, mais aussi le cœur et le cerveau… Plus on bouge, mieux c’est. Les personnes qui débutent une nouvelle activité sportive lorsqu’elles ont déjà un certain âge devraient auparavant vérifier avec leur praticien (médecin de famille) quels sports sont adaptés à leur situation et à quoi elles doivent faire attention. 

Quels sont les éléments auxquels il faut faire attention, en particulier lors de la pratique du sport par les personnes âgées ?
Plusieurs maladies qui se font jour avec l’âge peuvent faire en sorte que la pratique de certains sports ne soit pas adaptée. Parfois, de telles maladies, comme les affections touchant le système cardio-vasculaire ou coronarien, se développent sans symptômes visibles et ne se manifestent qu’au moment d’un contrôle médical. Ou encore, certains médicaments nécessitent des adaptations lors de la pratique de certains sports bien précis, par exemple s’ils sont en lien avec un taux de sucre dans le sang trop élevé ou trop bas. 

Qu’est-ce que les seniors doivent entraîner en particulier ? La musculature, l’équilibre, l’endurance ?
Le mieux serait d’entraîner simultanément tous les trois. C’est surtout la musculature qui se détériore après l’âge de 50 ans, si l’on ne fait pas attention à la maintenir au moyen d’entrainements spécifiques. C’est pourquoi il faut faire attention à ce que les muscles soient régulièrement mis en mouvement. Ceci est valable pour tous les groupes de muscles: ceux du dos et ceux du torse, les muscles des jambes et du fessier, et la musculature des bras et des épaules. Je recommande à toutes les personnes âgées en bonne santé de pratiquer un entrainement de force musculaire dans ce sens deux fois par semaine. 

Est-ce que le risque lié aux chutes et aux accidents n’est pas notablement plus élevé pour les seniors que pour les personnes plus jeunes ?
Je dis toujours, le risque le plus petit pour une chute n’intervient que si l’on reste à la maison, au lit, toute la journée. Mais évidemment que je ne le pense pas sérieusement. Il s’agit surtout de faire attention au fait que chaque activité comporte le risque d’occasionner une blessure, éventuellement en raison d’une chute. Pour que ce risque d’accident soit le plus faible possible, les personnes âgées devraient choisir la pratique de sports qui sont adaptés à leur état de forme. Et, si nécessaire, de prendre les mesures de protection qui s’imposent. Exemple : les personnes qui conduisent des vélos électriques ne devraient pas dépasser les 30 km/h et porter un casque, même sur de courts trajets. 

Quels sont les sports qui sont particulièrement bien adaptés aux personnes plus âgées ?
Beaucoup de seniors ressentent beaucoup de plaisir lors de marches ou de randonnées. Le fait de se promener une heure par jour vaut de l’or. Ceux qui souhaitent des alternatives, pour changer de temps en temps, trouveront en Suisse une grande variété de randonnées et d’itinéraires qui sont de toute beauté. 

Que conseillez-vous aux personnes qui n’ont jamais pratiqué aucun sport, et qui souhaitent débuter alors que leur âge est déjà plutôt avancé ?
Si une personne n’a presque jamais bougé durant le cours de sa vie et qu’elle se fixe de nouveaux objectifs dans ce sens, je la félicite et lui conseille de commencer une activité qui lui fait plaisir et qui représente des objectifs réalistes. Pourquoi ne pas s’inscrire à un cours de danse ? La danse exerce l’équilibre, la force et l’endurance. Mais je ne conseille cette activité qu’aux personnes qui en ont envie… sinon il vaut mieux choisir autre chose !

Partager
durckenE-MailFacebookGoogle +Twitter

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.