Obstruction des voies respiratoires

Comment réagir dans un cas urgent tel que l'obstruction des voies respiratoires par un corps étranger.


Le Dr Arlette Steiner est interniste auprès de SWISS Medical Services. Elle examine et teste les aptitudes des pilotes et du personnel de cabine. Elle donne également des conseils en ce qui concerne la médecine des voyages. Lisez ce qu’elle a à transmettre au sujet des mesures d’urgence à entreprendre en cas d’obstruction des voies respiratoires par un corps étranger.

Une obstruction des voies respiratoires par un corps étranger arrive en général lors d’un repas, lorsque l’on mange ou que l’on boit. Une personne qui peut encore parler, tousser et respirer présente une obstruction relativement bénigne.

Si elle ne peut plus parler, ne tousse que très faiblement et cherche désespérément à inspirer de l’air ou ne respire plus du tout, alors il s’agit d’une obstruction sévère. Dans cette situation, une intervention très rapide peut souvent sauver une vie. Si la manœuvre de Heimlich a dû être appliquée, alors il s’agira de faire procéder à une consultation médicale après celle-ci pour vérifier que des blessures internes n’ont pas été provoquées lors de l’intervention.

Voici quelques mesures à prendre dans cet ordre :

  • Demander à la personne qui présente des symptômes d’obstruction de tousser.
  • Si le fait de tousser reste sans effet, donner cinq coups dans le dos selon les prescriptions suivantes : tenir la cage thoracique avec une main, pencher la personne vers l’avant ; appliquer cinq coups entre les omoplates.
  • Si les coups appliqués dans le dos sont eux aussi sans effet, il faut passer à cinq compressions du haut de l’abdomen (manœuvre de Heimlich). Voici comment procéder : placer les deux bras sur la partie supérieure de l’abdomen depuis l’arrière du patient ; pencher la personne en détresse vers l’avant ; placer le poing d’une main entre le nombril et la cage thoracique et la maintenir enveloppée par l’autre main ; tirer fermement vers l’intérieur et vers le haut.
  • Dans le cas d’une obstruction empêchant complètement la personne de respirer : pratiquer en alternance cinq coups dans le dos, et cinq compressions du haut de l’abdomen. Si la personne ne réagit plus ou si elle s’est évanouie, commencer une réanimation cardio-pulmonaire. En pratiquant ce massage cardiaque, l’oxygène résiduel du corps peut circuler dans le sang jusqu’à l’arrivée sur place des services de secours ou d’un service spécialisé. Ceci augmente substantiellement les chances de survie du patient.

Ces informations sont des indications sommaires et ne doivent pas représenter la seule base pour des décisions liées à votre état de santé. Consultez votre médecin ou votre pharmacien en cas de question médicale. Une recherche sur internet ne remplace pas une consultation par un professionnel.

Pour toute suggestion ou contribution, vous pouvez nous contacter par e-mail : mdtcsch

Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.