Le monoxyde de carbone – sans odeur et dangereux

Une veillée tranquille au coin du feu fait partie des plus grands plaisirs de l’hiver. Il s’agit néanmoins de se prémunir contre quelques dangers bien précis.


Le monoxyde de carbone(CO) se développe lors du processus de combustion (moteurs, grill, feu, four). Tant que les appareils sont utilisés selon les notices d’utilisations, alors la quantité résultante de monoxyde de carbone reste inoffensive. Par contre, s’ils montrent des défauts ou si leur utilisation est anormale, alors il est possible que la concentration de CO dans les pièces fermées puisse s’avérer dangereuse.

Le monoxyde de carbone est sans odeur, invisible et, en conséquence, souvent pas remarqué. Le gaz inhalé bloque la liaison de l’oxygène avec les globules rouges du sang. C’est ainsi que le sang s’appauvrit graduellement en oxygène malgré le fait qu’il y ait encore bien suffisamment d’oxygène dans la pièce en question. A terme, ceci peut mener à l’asphyxie. Les personnes à risques particuliers sont les enfants en bas âge, les personnes âgées ou les personnes présentant des maladies du système circulatoire coronaire ou qui souffrent de maladies respiratoires.

Les symptômes qui peuvent indiquer un empoisonnement au monoxyde de carbone

  • Maux de tête 
  • Coloration de la peau rosâtre (ongles) 
  • Détresse respiratoire 
  • Somnolence, jusqu’à la perte de connaissance 
  • Confusion mentale 
  • Attaques de crampes 
  • Collapsus cardio-vasculaire

Un empoisonnement au monoxyde de carbone est une situation mettant la vie en danger. Alertez tout de suite la centrale d’appels du 144 et emmenez la personne touchée hors de la zone dangereuse. Permettez-lui de prendre de grandes respirations à l’air frais. Évitez en tout cas de respirer vous-même le monoxyde de carbone. Si la personne est inconsciente et qu’elle respire normalement, alors placez-la en position latérale de sécurité. Si l’on constate un arrêt respiratoire, il faut immédiatement débuter la procédure de réanimation (massage cardiaque et stimulation respiratoire).

Les astuces pour éviter un empoisonnement au CO

  • Faire contrôler les cheminées, chauffages et autres foyers régulièrement et par des personnes spécialisées.
  • Suivre les indications des modes d’emploi des appareils à combustion.
  • N’utiliser que le combustible qui est prévu pour chaque appareil.
  • Ouvrir les fenêtres pour permettre un échange d’air suffisant à un processus de combustion normal.
  • Ne jamais laisser tourner les voitures « à vide » dans un garage – même si la porte du garage reste ouverte.
  • N’utilisez pas de fourneau à gaz pour chauffer votre maison – même pour une durée de temps limitée.
  • N’utilisez jamais de grill à charbon dans une pièce intérieure, pas même dans la cheminée.
  • Ne dormez pas dans une pièce qui n’est pas ventilée, si vous utilisez un chauffage intérieur au gaz ou au kérosène.
  • N’utilisez pas d’appareils dont le combustible est l’essence à l’intérieur.

Les personnes qui souhaitent se former aux gestes de premier secours ou qui souhaitent rafraichir leurs connaissances en ce domaine peuvent trouver une grande offre de cours auprès de l’Association suisse des samaritains.


Ces informations se veulent des indications sommaires et ne doivent pas représenter la seule base pour des décisions liées à votre état de santé. Consultez votre médecin ou votre pharmacien en cas de question médicale. Une recherche sur internet ne remplace pas une consultation par un professionnel.

Pour toute suggestion ou contribution, vous pouvez nous contacter par e-mail : mdtcsch

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.