Furoncles - comment peut-on s’en débarrasser soi-même ?

Ein Furunkel ist ein tiefsitzender entzündlicher Knoten mit zentral eitriger Einschmelzung. Man sollte es möglichst nicht manipulieren.


Le Dr med. Christoph Schänzle, médecin-chef en dermatologie auprès des Cliniques Pallas nous renseigne sur le sujet des furoncles.

Monsieur Schänzle, qu’est au juste un furoncle ?
Un furoncle est un nodule enflammé et profond présentant un centre obstrué par du pus. L’inflammation a en général son origine en une infection d’un follicule pileux par des bactéries de type staphylococus aureus, que l’on appelle communément staphylocoque, tout court.

Quelles sont les causes de l’apparition d’un furoncle ?

En plus de prédispositions génétiques et d’un surpoids, c’est surtout l’hygiène corporelle qui joue un rôle prépondérant dans le développement des furoncles. Dans des conditions d’hygiène mauvaises ou déficientes, le risque d’apparition de furoncles est grandement augmenté. De plus, un système immunitaire affaibli peut encore favoriser leur apparition et la gravité des furoncles.

Est-ce qu’ils peuvent apparaître sur toutes les parties du corps ou y a-t-il des zones qui sont plus à risque de leur occurrence ?

De manière générale, les furoncles peuvent apparaître sur n’importe quelle partie du corps humain, pour autant que des poils sont présents. Dans la majorité des cas, ils apparaissent néanmoins sur le visage, sous les aisselles, sur le fondement ou dans la zone de l’aine. La plante des pieds et l’intérieur des mains ne sont pas touchés, car ils ne présentent pas de follicules pileux.

Qui est particulièrement à risque ?
Le groupe le plus à risque comprend les personnes qui vivent dans des conditions d’hygiène précaires ou qui ont un système immunitaire déficient ou affaibli. Ceci est souvent le cas lorsque les personnes sont sujettes au diabète, au virus HIV ou à des maladies de type cancéreuses. Toutes ces affections diminuent la capacité de réaction du système immunitaire.

Quels sont les symptômes qui indiquent la présence de furoncles ?
Pour commencer, la peau de la région touchée commence par rougir, puis, rapidement, l’infection sous-cutanée se remarque par une douleur de pression très caractéristique.

Quelles méthodes de traitement sont possibles ?

La méthode de traitement à préconiser dépend principalement du stade de développement du furoncle. Si le furoncle se trouve dans son stage initial, alors il est même possible qu’il disparaisse de lui-même. Il est important de le manipuler le moins possible. En parallèle on peut appliquer une crème ou un onguent antibiotique ou un antiseptique local. Si le stade initial est d’ores et déjà dépassé, alors il s’agit de prendre des antibiotiques par voie interne. Ceux-ci combattront le furoncle « de l’intérieur ». Si le furoncle a atteint le stade ultime, l’on peut s’en rendre compte du fait que la zone devient molle en son centre et qu’elle contient du liquide. Là, il s’agit d’inciser la zone de la peau en question, de vider le pus et de nettoyer et de désinfecter la plaie, par exemple au moyen d’une solution saline. La plaie ne sera pas suturée ou obstruée suite à cette opération, car la guérison se déroule de l’intérieur vers l’extérieur et que la plaie se fermera normalement en l’espace de quelques jours. Il se peut que l’on renforce la guérison par la prise d’antibiotique ou de moyens antiseptiques.

Quels sont les risques liés à un furoncle qui ne serait pas traité ?
Dans de rares cas, un furoncle qui ne serait pas traité peut se développer en une infection qui peut aller jusqu’à empoisonner le sang (septicémie). De plus, lors de l’apparition d’un furoncle dans la région du visage, il existe un risque accru de l’apparition d’une thrombose de certains vaisseaux particuliers du visage. C’est pourquoi il ne faudrait pas non plus presser ou manipuler les furoncles qui apparaissent sur le visage.

Est-ce que l’on peut procéder au traitement d’un furoncle soi-même ?
Le traitement d’un furoncle par ses propres moyens n’est pas recommandé. Si la formation du furoncle peut être détectée en amont, alors la zone touchée peut être traitée au moyen d’une crème ou d’un onguent antibiotique par le patient lui-même. Si la situation ne s’améliore pas, il faut en tout cas se faire examiner par un médecin.

À partir de quel moment recommandez-vous de recourir à un médecin ?
Si le furoncle a grandi, s’il est enflammé ou s’il se met à se liquéfier (fluctuation), alors il faut prendre rendez-vous chez un médecin pour le traiter dès que possible.

Ces informations sont des indications sommaires et ne doivent pas représenter la seule base pour des décisions liées à votre état de santé. Consultez votre médecin ou votre pharmacien en cas de question médicale. Une recherche sur internet ne remplace pas une consultation par un professionnel.

Pour toute suggestion ou contribution, vous pouvez nous contacter par e-mail : mdtcsch

Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.