30.04.2018

Coupe du monde 2018 en Russie



30 avril 2018

La Coupe du monde de football de la FIFA aura lieu du 14 juin au 15 juillet en Russie. Celui qui aimerait aller vibrer au rythme de l'ambiance sur place devrait prendre en compte certains points avant son départ. Nous avons rassemblé les informations essentielles.


La Russie en bref

La Russie possède plusieurs magnifiques vielles villes qui représentent de véritables trésors de l'architecture russe. En tant que plus grand pays du monde, la Russie compte 146.3 millions d'habitants. La langue parlée est le russe et les paiements se font en rubel russe. 

Le climat change d'une région à l'autre. Dans la partie ouest où se dérouleront les jeux, le climat est continental. L'été est modérément chaud et généralement ensoleillé, tandis que le printemps et l'automne sont courts et assez froids et l'hiver rigoureux et enneigé. Pour la période des jeux de la Coupe du monde il faudra compter avec des températures moyennes entre 16 et 26 C°. En direction des bords de la Mer Noire, les températures peuvent être encore plus clémentes. La saison balnéaire dure de mai à octobre.

Documents importants
Pour l'entrée en Russie, un passeport suisse valable et un visa sont nécessaires. La réglementation a été simplifiée pour les visiteurs de la Coupe du monde. Toute personne qui se rend en Russie pour voir un jeu peut voyager sans visa à condition de se procurer au préalable une  FAN ID. Il s'agit d'une carte plastifiée avec les données personnelles du titulaire qui peut être commandée sur le site www.fan-id.ru suite à la commande de billets. Elle donne accès au stade et permet en plus de l'entrée en Russie aussi l'utilisation gratuite des trains spéciaux pour rejoindre les jeux et des transports publics dans les villes hôtes. L'envoi peut prendre jusqu'à 30 jours.

Pour louer une voiture sur place, il est nécessaire d'avoir sur soi une traduction authentifiée de son permis de conduire ou d'être en possession du permis international.

Santé
Il est recommandé de se vacciner contre la diphtérie, l'hépatite A, la poliomyélite, la rougeole et le tétanos. Dans certains cas, il est également recommandé de se vacciner contre les maladies suivantes : fièvre typhoïde, hépatite B, rage, FSME (aussi RSSE) et encéphalite japon.

Dans les grandes villes russes, les soins médicaux sont d’un niveau de qualité comparable à ceux disponibles en Europe centrale. Par contre, à la campagne, l’obtention de soins médicaux peut devenir plus problématique, à la fois en matière de personnel, de technique médicale et d’équipement. Un problème très rependu est la compréhension de la langue. La langue anglaise n’est le plus souvent pas suffisamment maitrisée, même par le personnel médical – parfois, il est même plus facile de se faire comprendre en utilisant l’allemand. C’est pourquoi les personnes présentant des maladies (chroniques) diagnostiquées au préalable devraient considérer de faire traduire en russe tout ou partie des documents médicaux qu’ils vont emporter avec eux durant le voyage (par exemple pour les stimulateurs cardiaques ou pour des médicaments anticoagulants).

Selon le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE), les hôpitaux demandent généralement une garantie financière avant tout traitement d’un patient (carte de crédit ou paiement d’avance). En cas de maladies graves ou d’accidents, un rapatriement vers la Suisse peut parfois se révéler plus avantageux.

Assurance maladie
Discutez avec votre médecin traitant ou un centre de vaccination des risques de santé et des mesures de prévention qui peuvent s’appliquer. Contractez une assurance maladie et accident internationale et globale (p. ex. TCS Livret ETI) qui couvre également les frais d’hôpitaux et un éventuel rapatriement vers la Suisse.
En ce qui concerne votre pharmacie de voyage, nous recommandons les produits suivants :

  • Les médicaments que vous prenez déjà régulièrement avant de partir
  • Des remèdes contre la diarrhée
  • Des médicaments contre la fièvre et les douleurs 
  • Des produits de désinfection et des ustensiles pour la confection de bandages simples
  • Une protection contre les insectes et de la crème solaire

Sécurité
Le DFAE signale que des actes terroristes ont été perpétrés à plusieurs reprises au cours de ces dernières années, également dans les villes de Moscou et de Saint-Pétersbourg. Des affrontements violents sont possibles lors de manifestations, en particulier à Moscou. Il est déconseillé de voyager dans les zones frontalières des régions de conflit de l’Ukraine de l’est, dans les républiques du Daghestan, Ingouchie, Ossétie du Nord et Tchétchénie ainsi que dans les Républiques voisines de Kabardino-Balkarie (y compris l'Elbrus) et Karatchaevo-Tcherkessie.

Les vols à la tire et à l'arraché, ainsi que les vols de voitures, sont les délits les plus fréquents. Il faut être particulièrement vigilants lors de plus grands rassemblements de foule. Il est conseillé de se méfier des groupes de mendiants. Le change d'argent devrait se faire uniquement dans les établissements financiers officiels (banques et bureaux de change). Lors de ces transactions, un passeport muni d'un visa doit être présenté.

Les numéros de téléphones essentiels en cas d’urgence

  • Appel d’urgence pour les ambulances : 103 (depuis un téléphone mobile) / 03 (depuis le réseau fixe)
  • Appel d’urgence en général : 112 (depuis un téléphone mobile)
  • Appel d’urgence pour la police : 102 (depuis un téléphone mobile) / 02 (depuis le réseau fixe)
  • Centrale d’intervention ETI – Assistance/demande urgente depuis l’étranger : +41 58 827 22 20
  • Helpline du département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) : Tél. +41 800 24 7 365 ou +41 58 465 33 33
  • Ambassade de Suisse à Moscou
    Serpov Per. 6
    119121 Moscou
    Tél. +7 495 258 38 30

Dispositions légales particulières
L'alcool au volant est strictement interdit (taux maximum d'alcoolémie toléré: 0 pour mille!). Il est interdit de photographier des installations militaires et des bâtiments ou ouvrages publics. Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont punies de lourdes peines d'emprisonnement. «Propagande en faveur des "relations sexuelles non traditionnelles"» est punissable. Sont notamment visées les relations entre personnes du même sexe vécu visiblement. La loi sur le blasphème interdit les propos que les croyants jugent insultants. Les conditions de détention sont déplorables.

TCS Livret ETI
L'Assistance voyages du TCS : bien plus qu'une simple assurance-voyages. En qualité de membres du TCS, vous accédez à l'excellence de nos produits d'assistance de voyages, qui vous garantissent une couverture optimale, quelle que soit votre destination de voyage.

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés