Fascination Camping d'hiver

Conseils utiles pour que l’aventure du camping en hiver ne vire pas au fiasco


Faire du camping en hiver, c’est ressentir au plus près l’intensité, la beauté et la vitalité de la nature: être réveillé par le soleil qui se lève derrière les sommets, profiter à fond de chaque journée sous un ciel immensément bleu ou épier les bruits de la nuit près du feu de camp hivernal. Même l’hiver, les individualistes, les familles, les sportifs et les amoureux de la nature se sentent comme chez eux sur le terrain de camping.

Ceux qui ne sont pas prêts à remballer leur matériel de camping à l’automne pour passer en mode hibernation trouveront, dans le TCS Campingfinder, une liste de campings dont les portes restent ouvertes en hiver et qui permettant de vivre les joies du camping toute l’année durant.

6 conseils pour que l’aventure du camping en hiver ne vire pas au fiasco

Pour éviter les mauvaises surprises une fois arrivé au camping, il convient de tenir compte de quelques points importants en hiver.
Conseils de Brigitte Conte, responsable du TCS Camping Samedan depuis plus de 30 ans.

  1. Un chauffage qui fonctionne
    Les nuits d’hiver sont froides, il est donc indispensable d’avoir un chauffage qui fonctionne. Le mieux est de tester avant de partir s’il est en ordre de marche. Pour perdre le moins de chaleur possible, aérez votre caravane ou votre camping-car deux fois par jour, brièvement mais à fond, en ouvrant la porte et les fenêtres. En hiver, il suffit d’aérer pendant quelques minutes. Pour éviter la buée sur les fenêtres, évitez d’accrocher des vêtements ou des linges humides dans la caravane ou dans le camping-car. La plupart des campings hivernaux disposent d’un «local de séchage» à cet effet.

  2. Une bonne isolation
    Le meilleur des chauffages ne sert à rien si la chaleur s’échappe à travers des parois mal isolées. Vérifiez que l’isolation est bien assurée; la présence d’un auvent est très utile de ce point de vue. Prévoyez également des gants de bonne qualité et des vêtements chauds. En effet, il est possible que les températures soient très basses à votre arrivée ou que vous ayez à monter l’auvent alors qu’il neige.

  3. Des réserves de gaz suffisantes
    Sans gaz, pas de chauffage. Vérifiez vos réserves avant de partir. En raison des besoins de chauffage, les réserves de gaz diminuent plus rapidement qu’à l’accoutumée et vous aurez besoin de provisions plus importantes. Certains campings d’hiver proposent une alimentation en gaz sur place. Renseignez-vous auprès du camping avant de partir. Par mesure de précaution, il est recommandé d’utiliser un système Duomatic permettant de raccorder deux bouteilles de gaz. Dès qu’une bouteille est vide, le Duomatic bascule automatiquement sur la deuxième.

  4. Eau
    C’est un point important car, en hiver, l’eau peut geler rapidement dans la caravane ou dans le camping-car. Le problème est réglé si la caravane est chauffée. Pensez toutefois à vidanger l’eau si vous quittez la caravane ou le camping-car pour quelques jours, voire pour la nuit si vous réduisez le chauffage.

  5. Ustensiles importants
    Emportez dans tous les cas un grattoir à givre, un dégivreur pour serrures, un balai et des gants chauds afin de garantir votre mobilité quand vous souhaitez rentrer.

  6. Conduire en hiver
    Vous n’êtes peut-être pas habitué à conduire en hiver avec votre caravane ou votre camping-car. Il peut être difficile de rouler en toute sécurité avec une caravane ou un camping-car sur des routes enneigées ou verglacées, surtout dans les côtes ou en altitude. Il est bien sûr essentiel d’être équipé de pneus d’hiver et d’emporter des chaînes à neige. De même, il est recommandé de suivre un stage de conduite hivernale pour gagner en assurance sur les routes en hiver. Le TCS propose des stages de ce type.

    Il est également conseillé de partir en montagne avec un réservoir de carburant plein. Il est préférable de calculer la consommation nécessaire pour rallier votre destination, puis de mettre du diesel alpin une fois sur place. Ce dernier garantit une résistance au froid jusqu’à -30° C. Votre véhicule peut ainsi rouler à des températures extrêmement basses.
Partager

En savoir plus

Offres du TCS

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring