Comment financer un voyage de longue durée ?

Le voyage de toute une vie: découvrir le monde en camping-car


Campeurs écrivent pour Campeurs!

Auteure: Stephanie Köllinger, membre de TCS Camping et campeuse passionnée. Stephanie voyage avec son amie Sarah et son chien Filou sillonnent l’Europe en camping-car pour une durée indéterminée.

La question du financement d’un voyage de longue durée et, en premier lieu, son coût effectif est des plus intéressantes. À cet égard, les finances et le budget sont aussi individuels que le voyage prévu et que vous-même.

Facteurs influençant le budget

Ces questions, entre autres, sont essentielles en termes de finances.
  • Combien de temps souhaitez-vous vous absenter? 
  • Voyagez-vous en solo ou avec toute la famille? 
  • Combien de kilomètres souhaitez-vous parcourir en moyenne? 
  • Comptez-vous toujours séjourner dans des campings ou envisagez-vous également le camping sauvage? 
  • Aurez-vous encore à payer un loyer mensuel pendant le voyage? 
  • Privilégiez-vous la simplicité ou le luxe? 
  • Bénéficierez-vous encore de revenus lors du voyage? 

Ces questions, entre autres, sont essentielles en termes de finances.

Établir le budget de voyage

Établir le budget de voyage

Pour savoir combien d’argent il vous faut pour entamer un voyage de longue durée, nous vous recommandons d’établir un budget de voyage détaillé. De préférence un pour les coûts fixes et un autre pour les coûts variables.

Coûts fixes

  • Assurances
  • Impôts
  • Divers frais courants au domicile
  • Etc.

Coûts variables

  • Terrains de camping
  • Denrées alimentaires
  • Restaurants
  • Frais de carburant
  • Taxes de péage
  • Etc.

Si vous devez encore acquérir un véhicule et l’équipement correspondant, vous devez également tenir compte de ces dépenses dans la planification budgétaire. À vous de choisir, en fonction de vos exigences, si vous souhaitez vous contenter du strict minimum ou plutôt mener un train de vie élevé. Certains sillonnent l’Europe pendant toute une année avec 10 000 francs sur leur compte, tandis que d’autres dépensent le même montant en deux mois. Quoi qu’il en soit, il est indispensable de constituer une réserve pour les imprévus, comme la réparation du véhicule.

Demandez-vous également avec combien d’argent vous souhaiteriez rentrer en Suisse. Peut-être que vous ne trouverez pas d’emblée un nouveau travail ou devrez payer la caution pour un nouvel appartement – des éventualités dont il faut également tenir compte dans la planification budgétaire.

Si vous documentez toutes vos dépenses en cours de route, vous maîtriserez mieux votre budget et reconnaîtrez rapidement si vous tenez le cap ou si vous avez peut-être fréquenté trop de restaurants au cours du mois précédent.

Comment atteindre mon objectif d’épargne?

Vous savez à présent de combien d’argent vous avez besoin pour votre voyage. Mais vous n’avez pas encore réuni les fonds? 

Généralement, l’argent pour un tel voyage de longue durée ne tombe pas du ciel, mais doit être préalablement économisé. Afin d’atteindre votre objectif d’épargne plus rapidement, nous avons résumé quelques conseils à votre intention.

Nos conseils d’épargne

  • Caisse-maladie, appartement, voiture, impôts et vivres comptent parmi les principaux coûts fixes d’un ménage suisse. En matière de caisse-maladie, cela vaut la peine d’évaluer chaque année le passage à une assurance plus avantageuse. Vous pouvez ainsi économiser plusieurs centaines, voire des milliers de francs chaque année. Si vous êtes jeune et en bonne santé, une augmentation de la franchise au maximum de CHF 2500.– peut également être judicieuse, puisque vos primes seront réduites en conséquence. Informez-vous par ailleurs si vous pouvez éventuellement prétendre à une réduction des primes. Les étudiants, les employés à temps partiel et les personnes à faible revenu, en particulier, devraient examiner cette option. Informez-vous auprès de l’organe cantonal compétent pour la réduction de primes ou auprès de votre commune.
  • Vous vivez seul/e? Pourquoi ne pas opter pour la colocation? Le loyer est moins onéreux et les frais pour l’Internet, l’électricité, l’eau, etc. sont partagés.
  • Vous pouvez également faire des économies sur la nourriture. Préparer son repas la veille plutôt que de manger au restaurant à midi vous permettra d’atteindre plus rapidement votre objectif d’épargne en vue d’un voyage.
  • Vous fumez? Pour économiser de l’argent, l’idéal serait d’arrêter. Si cela vous est impossible, mettez-vous à rouler vos cigarettes vous-même, soit à la main ou avec une machine professionnelle. Vous pourrez ainsi réduire les frais de tabac de plus de 50%.
  • Votre appartement regorge de choses que vous n’utilisez jamais et qui prennent la poussière? Vendez-les simplement sur ricardo, sur ebay ou sur le marché des occasions. Et renoncez à acheter de nouvelles choses que vous avez déjà ou dont vous n’avez pas impérativement besoin.
  • Pour terminer: versez la part d’économies du salaire sur votre compte d’épargne au début et non pas à la fin du mois, de quoi ne pas succomber à la tentation de dépenser de l’argent pour des choses inutiles.

Le bon plan en matière de financement

Vous souhaitez vous lancer dans un voyage de longue durée, mais les fonds nécessaires ne sont pas disponibles dans l’immédiat? Peut-être que le fameux Work and Travel est une option pour vous?

 L’un des prestataires correspondants les plus populaires actuellement est workaway et convient parfaitement aux campeurs de longue durée. Sur www.workaway.info ou dans l’app du même nom, vous trouverez des hosts dans le monde entier, soit des gens qui proposent du travail et qui sont à la recherche de workaways – des gens qui cherchent du travail. Le concept est tout simple: vous travaillez quelques heures par jour et bénéficiez de la nourriture et de l’hébergement en contrepartie. Cela vous permet non seulement d’économiser beaucoup d’argent, mais également de faire de nouvelles rencontres, de vivre un authentique échange culturel et d’acquérir de nouvelles capacités. 

Dois-je garder mon appartement?

 Quiconque quitte le pays pour une durée prolongée se pose la question de savoir s’il doit garder ou résilier son appartement. Cette décision n’est pas toujours facile, qui plus est si on a un bel appartement dans son quartier de prédilection, qu’on préférerait garder si les moyens financiers le permettaient. 

Si vous gardez votre appartement, vous aurez la certitude d’avoir un toit sur la tête à votre retour. Et vous pourrez également faire l’impasse sur les tracas et les frais liés à un déménagement. En revanche, vous conserverez votre contrat de bail avec les obligations correspondantes, comme le virement ponctuel d’un loyer. Reste à savoir si vous disposez de suffisamment d’économies pour continuer à payer votre appartement en votre absence. Cela est peut-être envisageable pour quelques mois, mais qu’en est-il si vous partez toute une année? Bien entendu, vous avez également la possibilité de sous-louer votre appartement, ce qui peut toutefois entraîner des problèmes en rapport avec le contrat de sous-location. Il arrive qu’un sous-locataire quitte les lieux plus tôt que prévu ou ne verse pas le loyer dans les délais. Pensez également à l’éventualité d’un dégât des eaux ou encore d’un cambriolage. À ce titre, nous vous conseillons d’accorder une procuration à une personne de confiance, qui pourra vous représenter le cas échéant. Cela vous évitera de devoir vous occuper vous-même de l’affaire depuis un endroit reculé hors réseau. 

L’avantage majeur de la résiliation de l’appartement est le fait que vous n’aurez plus à payer de loyer et que vous bénéficierez d’une totale liberté. Les voyageurs qui ne savent pas exactement quand ils rentreront en Suisse sont plus flexibles sans appartement. Reste toutefois à savoir où se loger à son retour de voyage. Peut-être avez-vous des amis ou des proches qui pourront vous accueillir temporairement ou séjournerez-vous dans un camping le temps de trouver une solution?

À quoi dois-je encore prêter attention lors de la planification d’un voyage de longue durée?

À quoi dois-je encore prêter attention lors de la planification d’un voyage de longue durée?
  • Quand votre véhicule a-t-il passé le contrôle technique pour la dernière fois? Évitez à tout prix une convocation pendant votre absence.
  • Vos passeports sont-ils encore valables?
  • Avez-vous besoin d’un visa pour le pays de destination?
  • Avez-vous pensé à la pharmacie de voyage?
  • Disposez-vous d’un carnet d’adresses avec les principaux numéros en cas d’urgence?
  • Comment paierez-vous vos factures durant votre absence?
  • Avez-vous fait tous les vaccins requis?
  • Avez-vous fait des copies de tous les documents?

Planifiez le plus tôt possible

La planification d’un voyage de longue durée doit tenir compte d’une foule de points. Ne perdez pas de temps. Établissez une check-list des choses que vous devez organiser. Vous bénéficierez ainsi à tout moment d’une vue d’ensemble de ce qui a été fait et de ce qui reste à faire, et pourrez compléter la liste au fur et à mesure pour ne rien oublier.

Téléchargez gratuitement notre check-list utile

Téléchargez gratuitement cette check-list utile ici.

Pour ne rien oublier, nous avons préparé une check-list utile pour vous.

Vous trouverez d’autres check-lists en cliquant ici

La planification détaillée

Apprenez ici tout ce à quoi vous devez penser lors de la planification. De nombreux conseils et une check-list pratique en prime.

Avez-vous trouvé cet article utile?
Oui
Non
100%
des utilisateurs ont trouvé cet article utile
2 évaluations
 

Vous n’êtes pas encore membre de TCS Camping?

Optez sans tarder pour le sociétariat ici et profitez d’offres attrayantes!

en savoir plus
Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

En savoir plus

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.