Entre soif de découverte, habitudes et non-voyage

Trois groupes de comportement en matière de voyages existent. Les voyageurs fidèles à leurs habitudes. Les voyageurs qui éprouvent une soif de découverte. Et le plus faiblement représenté : les non-voyageurs.

Les voyageurs fidèles à leurs habitudes aiment passer leurs vacances en Suisse ou retournent toujours aux centres de villégiature qu’ils connaissent déjà. Les voyageurs qui éprouvent une soif de découverte apprécient l’aventure et rien ne vaut à leurs yeux un voyage en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Et les non-voyageurs préfèrent rester chez eux, à la maison.

Entre soif de découverte, habitudes et non-voyagezoom

  

L’aventurier

L’aventurier typique est âgé de 31 ans au plus et de sexe féminin.

Ceux-ci adorent les vacances à la mer, s’enthousiasment à l’idée de faire un voyage-découverte ou de se rendre en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Même les voyages dans des pays islamiques obtiennent leur approbation.

L’aventurier

  

Le fidèle aux habitudes

Le représentant typique du groupe des fidèles à leurs habitudes est âgé de 37 à 60 ans, Suisse alémanique et souhaite voyager davantage en 2017.

Eux-aussi prennent plaisir à inviter des amis à dîner et apprécient les vacances en Suisse. Ils sont cependant également adeptes d’autres lieux de résidence classiques, à la mer ou dans l’une ou l’autre ville étrangère. Mais ils n’ont pas l’âme d’aventuriers et préfèrent retrouver des endroits peu exotiques.

Le fidèle aux habitudes

  

Le non-voyageur

Le non-voyageur typique est âgé de 73 ans au moins et son chez-soi est l’endroit qu’il préfère.

Ils prennent plaisir à inviter de temps à autres des amis proches pour un repas et si l’idée leur venait de partir, ce serait alors en Suisse ou, tout au plus, en Italie. La France apparaît déjà comme une destination trop exotique à nombre d’Alémaniques.

Le non-voyageur