En toute sécurité à vélo

La pratique du vélo rencontre un succès toujours grandissant.

Que ce soit pour se rendre à l’école, au travail, pour faire ses courses ou pour les loisirs, le vélo réuni de nombreux avantages : il est écologique car non polluant, économique, il est bon pour la santé car il favorise l’activité physique et psychique. De plus, il permet d’être proche de la nature.

En toute sécurité à vélo

Circuler à vélo est particulièrement apprécié en milieu urbain car cela représente souvent un gain de temps considérable par rapport aux véhicules motorisés, notamment lorsque des infrastructures adaptées permettent aux cycles d’échapper aux problèmes d’embouteillage. Le problème du parcage est éliminé.

Avec l’arrivée des vélos électriques, le paysage de la mobilité douce a changé. Rapides, les vélo électriques sont plébiscités, mais leur pratique appelle à la prudence : leur vitesse élevée peut en effet occasionner de graves blessures en cas d’accident.

Un vélo bien équipé est un gage de sécurité

Les élément suivants devraient être présents sur votre cycle :

  • Eclairage (non clignotant) blanc à l’avant et rouge à l’arrière
  • Catadioptres (dispositif réfléchissant) blanc à l’avant et rouge à l’arrière
  • Pneus en bon état (le profil doit être en bon état et la pression correspondante à l’indication sur les pneus)
  • Freins pour les roues avant et arrière
  • Catadioptres jaunes à l’avant et à l’arrière des pédales
  • Dispositif antivol (cadenas)
  • Sonnette
  • Pare-boue

Votre cycle doit être à votre taille. Assis sur la selle, vous devez pouvoir poser le talon sur la pédale, la jambe doit pouvoir rester tendue.

La distance entre la pointe de selle et le guidon doit correspondre à la distance entre votre coude et votre majeur additionnée de 2 ou 3 centimètres.

Les bras doivent pouvoir rester parallèles et fléchis. La largeur du guidon doit correspondre à la largeur entre vos épaules.

La saison de vélo arrive ! Avez-vous pensé à tout ?

Pour vous aider, voici une petite liste de choses à vérifier :

  • Eclairage avant et arrière
  • Etat et âge des pneus (pas plus de 5 ans, pas de fissures...)
  • Profil et pression des pneus (selon indication sur les pneus)
  • Etat des freins (avant et arrière), vérification de l’usure des plaquettes pour les freins à disque (à changer si usure de plus de 0.5 mm) et du disque lui-même, vérification des caoutchoucs pour les freins à mâchoire (à changer si les caoutchoucs présentent des fentes de plus de 1 mm)
  • Etat de la chaîne (ajouter une goutte d'huile depuis en haut sur la partie inférieure et faire tourner la chaîne en faisant tourner la pédale à l'envers)

Vous pouvez faires ces vérifications vous-même ou vous adresser à un magasin de vélos.

Casque de vélo

Casque de vélo

Les têtes intelligentes se protègent… En Suisse, on dénombre chaque année plus de 2'300 cyclistes blessés légèrement et quelque 800 blessés graves.

Le port du casque protège la tête de graves blessures qui peuvent laisser des séquelles à vie. Les enfants devraient également porter un casque dès qu’ils commencent à pratiquer le vélo. Sur les sièges vélo ou dans les remorques, ils devraient également avoir la tête protégée par un casque adéquat et bien ajusté.

Avant d’acheter un casque, assurez-vous qu’il soit conforme à la norme EN 1078. Essayez-le avant l’achat. Veillez surtout à ce qu’il soit bien adapté à votre tête : il ne doit ni serrer ni bouger pour offrir une protection maximale. L’espace entre le menton et la jugulaire ne doit pas excéder un doigt.

Depuis le 1er juillet 2012, le port du casque est obligatoire en Suisse pour les vélos électriques rapides (assistance au pédalage jusqu’à 45 km/h, voir plus bas).

Le TCS recommande fortement le port du casque pour la pratique du vélo, qu’il soit électrique ou «classique ».

Vêtements

Portez des vêtements clairs. De nuit, le risque d’accident est trois fois plus élevé que de jour. Il est donc conseillé de porter un gilet et des brassards réfléchissants ou des vêtements munis de bandes réfléchissantes. Ceci est également valable à l’aube, au crépuscule et lors de la période hivernale durant laquelle la visibilité est réduite.

Règles de conduite

Les cyclistes sont soumis aux mêmes règles de circulation que tout autre véhicule. Ils font partie intégrante de la circulation routière et doivent donc respecter les règles de conduite au même titre que les autres utilisateurs.

Quelques conseils aux cyclistes :

  • Soyez bien visible et ayez un éclairage adéquat sur votre cycle.
  • Manifestez clairement vos intentions en levant le bras, surtout lorsque vous voulez bifurquez bifurquer à gauche ou lorsque vous circulez dans les giratoires.
  • Respectez les règles de priorité (feux rouges par exemple).
  • Ne roulez pas dans l’angle mort des véhicules, mais restez à l’arrière de ceux-ci. De par leur hauteur, les bus et camions notamment ont un angle mort important.
  • Portez toujours le casque, ajusté correctement.

Saviez-vous que...


Dans les giratoires, il est fortement conseillé de rouler au centre de la voie et de lever le bras suffisamment tôt avant la sortie choisie ?

Dans les giratoireszoom
 


Les cyclistes ont le droit de rouler au centre de la voie de présélection pour tourner à gauche ?

Présélection pour tourner à gauchezoom
 


Les cyclistes peuvent rouler en sens contraire dans une rue à condition qu’un panneau le leur autorise ?

Panneauzoom
 


Les cyclistes ont le droit d’attendre l’un à côté de l’autre dans le « sas pour cyclistes » ?

Sas pour cyclisteszoom
 

Panneaux spécifiques pour cyclistes

Le cycliste, comme tout usager de la route, doit respecter le code de la route. Parmi les panneaux routiers, quelques-uns s’adressent uniquement aux cyclistes :

 
 
Vélo

Partager

Liens

La pratique du vélo rencontre un succès toujours grandissant.
La saison de vélo arrive ! Avez-vous pensé à tout ?

TCS Velo Assistance

Depuis la suppression de la vignette vélo, les dommages causés par un cycliste à des tiers sont couverts par la RC privée de chacun. Mais qu’en est-il des frais de réparation de son propre vélo (y compris pour les vélos électriques jusqu’à 25 km/h), des frais de transport sanitaire ou des frais juridiques en cas de litige ?